Rencontre avec Dave Sheik d’Histoire Brève. Pour connaître l’Histoire OKLM.

C’est lors de son live annuel que j’ai posé La question à Dave, connaissant ses origines mauriciennes, j’avais envie de le rencontrer à Maurice et quand je lui ai exprimé la possibilité d’une interview… Il a accepté avec grand plaisir ET sur place ! Nous nous rencontrons sur la plage de Trou aux Biches, au nord de l’île…

 

Dave Sheik et… bah… moi 😀

Bonjour Dave Sheik, question d’entrée, est-ce ton vrai nom?

Salut ! Du coup, oui et non, Dave c’est un surnom, mon nom complet est David Sheik Hossen, donc c’est plus ou moins ça.

D’accord, merci, tout d’abord de répondre à mes questions, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots pour les personnes qui en te connaissent pas ?

Me décrire, genre, pas ma chemise ? (rires) Je tiens une chaîne YouTube d’histoire et de géopolitique qui va plus traiter d’histoires contemporaines, plus XXe ou XXIe siècle, donc parfois on va être plus dans l’actualité. Le tout en faisant des petites blagues, sur un ton détaché en essayant de ne pas être trop ennuyeux devant une bibliothèque !

OK, concernant ta chaîne YouTube, est-ce que c’est ta passion qui a créé la chaîne, ou la chaîne qui a créé ta passion ?

C’est une peu les deux ! Avec des potes, on voulait faire de la fiction sur YouTube, faire des petits sketchs, ce projet est un peu mort dans l’oeuf et je suis tombé sur tout ce qui est vulgarisation américaine à l’époque comme « Crash Course » ou « PBS » ,mais il n’y en avait pas beaucoup ! Du coup l’Histoire est un truc qui m’a toujours intéressé, du coup, j’avais quand même envie de faire des vidéos et je me suis dit, « pourquoi pas l’Histoire ? », parce que les vidéos francophones étaient inexistantes et à part « Epic Teaching of Histoiry » y’avait rien. Nota Bene a commencé sa chaîne 4 jours avant la mienne, on a tous à peu près démarré en même temps donc l’offre était maigre et pas très connue donc c’est par passion pour l’Histoire et par envie de faire des vidéos, tout bêtement.

Et donc tu es venu à Maurice pour le plaisir ou le travail ?

Un peu des deux ! Le plaisir parce que ma famille est originaire d’ici, donc j’en profite pour me « ressourcer », revenir au pays, même si je n’ai pas vécu ici très longtemps. Mais aussi pour le travail, parce que la joyeuse vie d’indépendant fait que tu n’es jamais réellement en vacances ! Donc je transforme ça en occasion et de faire des choses que je ne pourrais pas faire en temps normal à la maison.

Tu pourrais nous en dire un peu plus sur ce que tu es venu chercher ?

Je fais une vidéo sur une affaire financière/politique qui s’est déroulée il y a 40 ans. Du coup je suis allé aux archives auxquelles j’ai pu accéder mais il manquait beaucoup de documents, car ils n’ont pas été numérisés. Je voulais aussi interviewer quelques personnes, mais ça s’est compliqué et j’ai dû laisser tomber ce côté-là.

Quels genres de personnes ?

Politiques, quelques journalistes et 1 ou 2 policiers de l’époque, mais il ne reste plus grand monde vu que c’était il y a 40 ans !

Pour en revenir à ta chaîne YouTube, est-ce que tu as une préférence pour une de tes vidéos ?

Comment tu me drop ça ! (rires) Je pourrais dire en réponse un peu bateau que c’est comme dire quel est son enfant préféré, mais ça serait faux !

Au moins une vidéo où tu te dis « ouais, je suis fier de celle-là! »

J’en ai fait une sur le créole l’an dernier qui n’était vraiment pas dégueu niveau rythme, écriture et infos ! Donc, ça serait celle-là !

L’intro était géniale, d’ailleurs ! (des personnes disaient « je ne suis pas payé pour faire cette vidéo » dans différents créoles)

Il y avait du créole Réunionais, guadeloupéen et haïtien !

Et tu as des Youtubeurs préférés ? 

Finalement j’aurais peut-être dû te demander les questions pour y réfléchir ! (rires). Karim Debbache…

Crossed / ChroMa…

C’est ça, je pense qu’on n’a toujours pas fait mieux, on commence à peine à atteindre le niveau de Crossed en terme de réalisation et d’écriture, et ChroMa est encore très loin devant tout ça. Ensuite, il y la chaine « NativLang » qui est une chaîne de linguistique vraiment intéressante qui prend toujours des angles super intéressants avec des fois des sujets super perchés, juste la nation d’arbre généalogique dans les différentes cultures, par exemple. Enfin « Movies with Mikey » , qui est une émission sur la chaine « FilmJoy »d’analyse cinématographique, qui est peut-être l’une des meilleurs sur YouTube à ce jour, enfin, à mon gout. Et bien sûr Linguisticae, que j’aime beaucoup !

Deux chaînes de cinéma et deux chaînes de « culture G », donc j’imagine que tu es cinéphile ? Tu as des genres de prédilections?  Action, comédie, sci-fi, etc. ?

Je classe le cinéma que je regarde en deux catégories, celui où tu poses ton cerveau et les autres.

Genre blockbusters ?

Voilà, j’adore ce cinéma, par exemple, je suis allé voir Independance Day 2 au cinéma, c’est débile à souhait, mais je suis venu voir ce film pour ça ! Godzilla 2, c’était un chef-d’oeuvre dans ce sens-là ! Après niveau style je vais te répondre action. (il réfléchit) La science-fiction, beaucoup aussi. Peu de comédies, mais sinon je regarde à peu près de tout.

On va dire que « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu 3 », ce n’est pas ton genre? (rires)

Faut déjà que je vois le 2 ! (rires) J’avais vu le premier et c’était une expérience assez intéressante.

(Rires) dans quel sens ?

Je pense que les gens qui font ces films ont de bonnes  intentions et font ça avec le meilleur esprit, mais ils voient les choses dans une certaine configuration qui font que la morale du film c’est « au final, on est tous un peu raciste, du coup c’est pas grave », ce n’est pas terrible ! (rires)

Pour passer à autre chose, YouTube est un réseau social, mais beaucoup de créateurs utilisent aussi Twitter, qu’est-ce que, selon toi, fait que les créateurs privilégient ce réseau plutôt qu’un autre ?

Parce que c’est de l’instantané, quand tu parles aux gens, ils le voient tout de suite, c’est pas l’image ou le son qui est mis en avant, c’est ce que tu as à dire et c’est très bien fait pour transmettre des idées, en bien ou en mal (et ça peut se retourner contre toi très très vite).

Contexte ? (C’est en référence à un tweet du Joueur du Grenier suite à l’interpellation de dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie en décembre 2018, NDLR).

Voilà ! Mais c’est ce qu’il y a de mieux fait pour transmettre des idées !

Le fameux Tweet du JdG…

Pour revenir sur YouTube, tu as fait plusieurs collaborations/partenariats avec d’autres créateurs (Antoine Daniel, Dirty Biology, Hugo Décrypte…), laquelle t’as le plus marquée ou interpellée ?

What The Cut c’était une expérience assez dingue à vivre parce que c’était assez intense, même si ce n’était pas une collaboration à proprement parler, c’était un rôle. Sinon avec Dirty Biology c’était quelque chose qu’on a fait un peu à la va-vite quand on venait de commencer. Mais celle qui m’a le plus plu (il réfléchit) c’est une vidéo qui sort le 31 octobre en collaboration avec la chaîne Bolchegeek, sur les sorcières !

D’accord, en plus j’ai une petite exclusivité, c’est cool ! (rires) Et donc pour revenir à ton actualité après ton voyage à Maurice, tu as prévu quelques sujets sur lesquels tu pourrais nous en dire un peu plus ?

Les prochaines vidéos sont déjà presque toutes tournées et montées, la prochaine en date, je devais la finir ici, mais on s’est dit que c’était les vacances et qu’on allait pas abuser, c’est une vidéo sur les passeports, d’où ça vient, à quoi ça sert, et surtout qu’est-ce que ça montre ?Parce que ce n’est pas juste un papier d’identité, en fonction du pays émetteur ça peut en dire beaucoup sur toi, tes conditions de vie et  le rapport de ton pays avec les autres pays. Et sinon en rentrant je vais bosser quasi exclusivement sur une série sur la musique pour le mois de décembre qui sortirait sous forme de calendrier de l’avent. Ça serait une douzaine de vidéos qui reprendraient chacune une décennie sur comment l’Histoire et la politique de l’époque ont influencé la musique à cette période. Le tout sera accompagné de Mashup et de Medley que l’ont va enregistrer tout le mois d’octobre.

Intéressant, tout ça ! En parlant d’histoire, tu penses qu’elle est toujours écrite par les vainqueurs ?

Oui ! Les perdants ne sont pas là pour l’écrire ! On trouve des trucs par moment, qui permettent d’éclairer certains sujets, mais ce ne sont pas ceux qui ont l’occasion de transmettre leur version du coup, oui, l’Histoire est littéralement écrite par les vainqueurs. Et quand on a la version des perdants, ce n’est pas toujours la même. Typiquement, tu prends la bataille de Waterloo et les Français vont t’expliquer que c’est à cause du Général De Grouchy qui est arrivé en retard…

Oui, les fameuses fraises…

Et j’ai un oncle américain qui m’a expliqué que  les Anglais avaient gagné, car ils avaient mis en place de nouveaux positionnements stratégiques sur le champ de bataille. Et donc, en tant que Français, tu te dis que non, on n’a pas eu de renfort donc on s’est fait avoir ! En fonction des versions, ça change et ça devient très intéressant, de perdants, certains pays peuvent remporter une certaine victoire au niveau culturel et historique.

Merci pour ta réponse, dernière question ! Toi qui fais de l’Histoire contemporaine, quelle est l’histoire dans l’Histoire récente qui te dit: « ouais, ça va faire une vidéo de malade » ! Genre l’affaire Skripal, Clearstream, le Brexit ?

(Réfléchit) Y’a un truc que j’ai sur le feu depuis un moment, mais dans les faits ça existe depuis plus de 100 ans ! C’est pourquoi c’est le bordel au Moyen-Orient, en permanence? Les gens de ma génération ont tous grandi avec la notion de « Moyen-Orient = bordel ».

Palestine-Israël, Iran-Irak…

Syrie, Arabie Saoudite, etc., et de savoir pourquoi c’est autant le « zbeul », en fait ! J’ai un script dessus qui traîne depuis plus d’un an maintenant, mais c’est un sujet complexe à aborder.

D’accord. Tu as un mot pour la fin, un truc inspirant, une citation, quelque chose à transmettre aux personnes qui vont lire cet entretien?

Ne devenez pas youtubeur, c’est galère comme métier ! (rires)

(rires)

Si vous voulez faire, un truc, faites-le, mais ne vous dîtes pas  que vous y arriverez parce que vous le voulez, faut bosser quand même et peut-être que la chance vous sourira !

Merci beaucoup Dave et bon retour en France !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *