Clockwork Immortality – Lovebites

Les japonaises de Lovebites nous reviennent avec leur second album en deux ans et en voyant apparaître leur nom sur le liste des nouveautés juste après avoir lu le report de Izzy sur leur date à Paris, je ne pouvais pas ne pas y jeter un œil ! Entrons donc dans cet univers au final bien loin de Babymetal, car tout ce qui vient du Japon n’est pas mauvais en termes de musique, loin s’en faut !

Addicted entame l’album au son d’une guitare acoustique assez surprenante au départ mais qui fonctionne bien au final. Puis l’ensemble s’enflamme au son des grattes électriques et d’une batterie surpuissante. On est clairement face à un heavy power de qualité qui propose des rythmes entraînants. OK la voix surprend de prime abord de part l’accent japonais de la chanteuse, sans compter que l’ensemble fait vraiment penser à des openings d’anime manga. Mais attendons de voir la suite pour juger ! L’efficacité de Pledge Of The Saviour est incontestable : très rythmée, cette chanson offre une belle vision de ce qu’est la musique de Lovebites. Totalement dans la veine du heavy classique avec des influences allant de Iron Maiden à Halestorm (leur nom vient de la chanson Love Bites (So Do I)) en passant par Pantera. Oui ce sont des grands noms mais je vous assure que ces filles assurent. M.D.O. propose un son plus dans l’efficacité : batterie et basse puissantes, guitares qui proposent des envolées et voix plus dure. Une bonne recette.

Le reste de l’album au final est à l’avenant : un heavy power efficace, bien composé et proposant de bons sons. Les deux guitaristes assurent clairement le show de belle manière tandis que batterie et basse se posent parfaitement l’une sur l’autre. La voix de Asami fonctionne bien également malgré la question de l’accent anglais qui est surprenant. Mais je vous assure on s’y fait. M’ention spéciale à la chanson Epilogue qui vient conclure l’album avec sa mélodie lancinante de ballade. Les solos de guitares sont magnifiques et l’ensemble passe terriblement bien dans les oreilles. Un final de toute beauté !

Lovebites ce sont donc cinq filles japonaises qui proposent un sacrément bon heavy. La production est d’excellente qualité de bout en bout et oui j’ai été agréablement surpris. Après avoir été charmé par Gyze je le suis donc maintenant par Lovebites, comme quoi la découverte du pays du soleil levant offre de belles surprises musicales inattendues !

Clockwork Immortality
Lovebites
Arising Empire
2018

One thought on “Clockwork Immortality – Lovebites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *