Accueil / Livres / Fantastique / Le secret – Le Concile de Merlin tome 1 – Lionel Cruzille
Bannière Institut de la Musique

Le secret – Le Concile de Merlin tome 1 – Lionel Cruzille

An 532. Les Bretons quittent massivement l’Île de Bretagne en proie aux envahisseurs Angles et Saxes. De longs mois se sont écoulés depuis la défaite et la mort d’Arthur à Camlann. Merlin s’est exilé comme beaucoup de ses compatriotes en Armorique. Gwendaëlle, sa fille, le retrouve dans sa demeure secrète au cœur de Brech El Lean. Ils discutent alors de longues heures des inquiétudes du vieux sage dont une particulièrement le préoccupe : la postérité de l’enseignement traditionnel face au pouvoir accru de l’Église. Au petit matin, le vieil homme lui demande de le suivre jusqu’à une clairière où se tiendra, le soir même, une réunion constituée de druides et de moines. Merlin y évoquera ouvertement ses craintes face à l’attitude du clergé. Il y dévoilera un trésor inestimable, depuis longtemps en sa possession et tenu secret : des manuscrits araméens sur la vie du Christ. Merlin souhaite leur partage, en guise de bonne foi, et pense créer ainsi un pont entre Chrétiens et Druides afin de trouver une issue aux crises actuelles. Mais ni l’Église romaine ni certains mages ne sont prêts à bousculer l’ordre établi. Les manuscrits représentent dès lors un danger qu’il leur faut circonscrire…

Premier tome d’une trilogie, ce roman est une vraie pépite: je l’ai dévoré en quatre jours à peine!

Plus qu’un roman fantastique, Le Concile de Merlin est un très beau roman historique sur une époque sombre de notre Histoire (et de celle des Anglais également), souvent présentée de façon clichée. Lionel Cruzille évite justement les pièges en proposant une intrigue montrant toute la complexité de l’époque. L’intelligence ici, c’est d’avoir habilement mélangé rites païens et croyances catholiques, car la plupart des personnages oscillent entre les deux; surtout Merlin justement qui n’est pas que l’habituel druide à la barbe blanche.

La justesse du propos vient également du choix du protagoniste: la fille de Merlin. Toute l’intrigue est donc présentée par un point de vue féminin et l’auteur est très, très loin des clichés sur son héroïne Gwendaëlle. Il y a, dans ce premier tome, un vrai travail folklorique qui permet de saisir les transformations religieuses, culturelles et sociales de l’époque. A la lecture de l’ouvrage, on a souvent l’impression d’être devant un docu-fiction, d’autant plus que la magie est finement distillée tout du long du roman et ne prend pas la plus grande place de l’histoire. C’est une magie somme toute naturelle vue l’époque donnée et son utilisation est assez logique vu les personnages qui la pratiquent. Les petits paragraphes de début de chapitre, issus d’ouvrages fictifs rédigés par certains des personnages de l’histoire, viennent appuyer le côté réaliste du texte et, comme dans le Boudicca de Socorro, donne à voir un VIème siècle plus honnête.

L’écriture de l’auteur est très fluide, avec un vocabulaire de qualité et de jolies tournures de phrases. On pourra juste regretter quelques coquilles non repérées dans la correction. Le ton de la narration est vraiment juste et la voix de Gwendaëlle permet de rentrer dans l’intimité de l’époque, mais aussi dans celle de Merlin qui d’habitude est plutôt laissé à l’écart (c’est le guide; le mage suprême et donc on ne voit rien de sa vie privée). Les séquences dans les monastères sont les plus abouties, car visuellement très identifiables. On a vraiment l’impression de se retrouver à cette époque! Même au niveau des descriptions du temps et des températures.

CONCLUSION

Le premier tome du Concile de Merlin est une belle réussite avec des choix littéraires et historiques  judicieux qui donnent envie de se plonger encore plus dans la période mise en avant. Les personnages sont parfaitement construits et notamment les moines qui pour une fois ne sont pas (tous…) aveuglés par la religion; une bonne façon de nous faire réfléchir sur ce qu’est la croyance (dans tous les sens du terme). Je me suis d’ailleurs surprise à vraiment apprécier Benoît et Gildas alors que ma sympathie pour les membres du clergé dans les romans est en général proche du néant!

Autant vous dire que j’ai commandé le second tome dans la foulée ! A suivre donc…

Le secret
Le Concile de Merlin, T1
Lionel Cruzille
Editions L’Alchimiste
14,90€

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Rituel de chair – Graham Masterton

Charlie McLean est un critique gastronomique qui passe sa vie sur la route. Il décide …

Hexed – Children of Bodom

Children of Bodom nous revient ce printemps avec son dernier opus Hexed, un bon album …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *