The Ghosts of Pripyat – Steve Rothery

EXPO TVDC 051La simple mention de Pripyat sur un objet me donne envie de m’y intéresser alors lorsque j’ai découvert l’album The Ghosts of Pripyat de Steve Rothery, un musicien anglais, je n’ai pas pu faire autrement que de me lancer dans son écoute, et grand bien m’en a pris…

L’album commence avec le morceau Morpheus, qui commence tout en douceur, mêlant les sons éléctroniques pour donner une ambiance impressionnante d’isolement, de calme, avant que la guitare ne vienne commencer à jouer son rôle et à enlever plus le morceau. Et derrière la batterie prend le relai et le morceau s’envole, littéralement. Un des plus beaux de l’album, empli d’une mélancolie qui prend vraiment aux tripes pour ne plus vous lâcher… Kendris vient ensuite, plus rythmé que les précédents. Cette piste vous ouvre les portes d’un nouvel univers plus saccadé, plus éléctrique. Ce qui n’a pas été pour me déplaire…

Old Man of the Sea est un petit bijou de solo de guitare montrant tout le métier du bonhomme, le tout sur pas moins de 11 minutes de pur bonheur et de voyage loin du quotidien. Une frais merveille de composition. White Pass vient ensuite nous embarquer dans quelque chose de plus vaporeux, de plus harmonieux. J’ai personnellement beaucoup apprécié cette piste qui a côté proprement atmosphérique. Yesterday’s Hero vient donner pour sa part un nouveau niveau à l’album. Doux au début, ce morceau de sept minutes vient ensuite prendre son rythme et s’envoler vers les cieux. Du très beau boulot, vraiment… Summer’s End a un côté un peu plus zen et country (même si le final monte sur les résonances de guitare électrique) qui ne m’a pas semblé totalement en adéquation avec l’album mais pourquoi pas… Le morceau reste toutefois intéressant. Et l’on finit avec le titre éponyme : Ghosts of Pripyat. Tout commence avec un simple son de guitare acoustique suivi au bout de deux minutes de riffs de guitare électrique particulièrement bien amenés et un son de batterie du plus bel effet. L’un des meilleurs morceaux de l’album, clairement.

The Ghosts of Pripyat est un album de musique instrumentale absolument magnifique, qui crée une ambiance vraiment impressionnante. Une magnifiuqe découverte que je ne peux que vous inviter à faire aussi…

The Ghosts of Pripyat

Steve Rothery
SRM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *