L’Emprise des Dévorantes – Sainte-Marie-des-Ombres T3 – Sophie Dabat

Emprise-des-devorantesLa saga Saint-Marie-des-Ombres est un petit bijou de post-apocalyptique mené de main de maître(sse) par une auteure de grand talent. Et voici arriver le 3e opus. J’ai toujours adoré cette série du fait de son rythme enlevé, de ses scénarios simples et pourtant suffisamment complexes pour vous pousser jusqu’à la dernière page, de ses personnages hauts en couleurs. Bref, une série comme je les aime…

La couverture est une nouvelle fois en demie-teinte pour moi. Même si le côté tatouage est bien présent je ne vois pas l’intérêt de ce côté vaudou qui n’est absolument pas présent dans les romans, dommage selon moi…

« Lily la tatoueuse is back, les gars, et ça va saigner sur vos couennes ! » – Marja Baldursdóttir.

Ce crétin m’a collé le nom de Marja Baldursdóttir. En soi, j’ai rien contre, c’est même plutôt flatteur, elle a été la première à tirer la sonnette d’alarme sur la régression de la position féminine dans notre société.

Sauf que Ballard l’ignorait complètement. Et quand je le lui ai appris, il m’a informée qu’il s’en battait autant que de son premier slip kangourou, et que si ça ne me plaisait pas, j’avais qu’à me démerder seule.

Du coup, j’ai fermé ma gueule et empoché les papiers, l’appartement et le boulot qu’il m’a trouvés sans faire ma difficile.

Je suis Marja Baldursdóttir, une trentenaire aux cheveux blonds, qui roule avec une moto bien cabossée, dotée d’un side-car pour transporter sa fille.

Eh oui, sa fille…

Ma mission : me tenir à carreau. Ça ne pouvait pas bien se terminer.

Ce troisième tome commence tout en douceur et en délicatesse avec Lily/ Marie qui a changé de vie suite aux épisodes précédents et toutes les catastrophes qu’elle a eu à assumer. En charge d’une fillette, sans Cullan, la vie est difficile pour elle à tout instant mais cela ne va pas durer bien longtemps, Lily reprenant sa vie, et ses vilaines habitudes, assez rapidement. Et quelle vie, puisqu’elle va de nouveau devoir se battre pour sauver sa vie mais également celles de ceux qu’elle aime ! Et ce combat ne sera pas vraiment de tout repos.

Comme à son habitude Sophie Dabat martyrise son héroïne sans vergogne aucune et cela pour le plus grand plaisir des lecteurs. Car Lily parvient à se sortir de toutes les situations possibles et imaginables par la force de ses seuls petits muscles, ce qui est assez impressionnant et surtout sa survie est sans cesse remise vraiment en cause, ce qui donne un véritable intérêt à l’ensemble.

Le style de l’auteur est toujours aussi fluide, emplie de vécu. En effet ce qui m’a particulièrement plu dans ce personnage c’est qu’elle ne mâche pas ses mots, jure comme un régiment de légionnaire et comme le texte est écrit à la première personne le lecteur se prend vraiment au jeu et vit le texte et les aventures de Lily au rythme où elles quittent la plume.

Le seul véritable bémol est un manque de correction. Il y a en effet pas mal de fautes, petits mots manquants,… qui émaillent le texte et c’est finalement assez dommage car cela heurte la lecture.

L’Emprise des Dévorantes est un excellent troisième tome qui nous confirme que les aventures de Lily/Marie sont suffisamment exceptionnelles pour valoir le détour pour tout lecteur amateur de textes francs et ouverts. L’univers est très bien monté lui aussi et cela donne à l’ensemble une cohérence immersive. Bref du très bon roman qui ne se prend pas la tête et est juste là pour faire plaisir au lecteur, qui en l’occurence ne demande pas mieux…

L’Emprise des Dévorantes
Sainte-Marie-des-Ombres T3
Sophie Dabat
Bragelonne
Snark
4,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *