Le Jour du Baptême – La Licorne T.4 – Mathieu Gabella & Anthony Jean

livre-le-jour-du-bapteme-1075-4La victoire de Venise laisse un goût amer au petit groupe de savants. Non seulement ils ont perdu leur ami Andreas ainsi que le Maître d’oeuvre qui les guidait dans ce combat mais la pandémie qu’ils espéraient avoir empêchée s’est tout de même répandue. L’Eglise avait un complice plus puissant que prévu en la personne du Chasseur et un second point de départ pour lancer la vermine. Echangeant les eaux de la Sérénissime contre les courants de la Mer Noire, les conspirateurs ont condamné l’humanité à un mal que seule l’Eglise et ses hosties « miraculeuses » semble pouvoir endiguer. C’est du moins la version donnée au peuple. Mais les primordiaux et les savants encore en vie refusent d’abandonner. Le Sphinx révèle à Ambroise, Marie, Parascelse et Nostredame que la seule échappatoire reste de libérer la Licorne prisonnière du Chasseur grâce au pouvoir d’un autre primordial, le Vampire. Depuis l’aube des temps, le pouvoir du Vampire est de contrôler ses semblables. Le refuge du Chasseur et ses complices se trouve au coeur de la Transylvanie, terre vers laquelle se pressent des convois chargés de transporter la poudre de Licorne vers les ressources ecclésiastiques. S’ils parviennent à se glisser dans un de ces convois pour atteindre le château du Chasseur, les savants devraient apprendre où la Licorne est retenue captive et en informer les Primordiaux qui lanceront alors une offensive décisive. Le plan paraît simple mais risqué. Cependant, à mesure qu’ils approchent de leur but, Ambroise, Marie et Nostredame comprennent que quelque chose d’autre est en jeu, que les Primordiaux qui les aident ont un autre but…

Ultime tome de la série, Le jour du Baptême offre un bon final à une histoire surprenante dont le scénario tient la route tout du long. Les révélations se sont succédées, avec une pléiade de personnages qui ne se rencontrent habituellement jamais dans une fiction (ou presque). Associés à ces anti-héros, de l’action, de la profondeur, une dose de réalisme scientifique, un contexte historique fascinant, terreau de nombreux récits en tous genres, des créatures issues de toutes les mythologies mais d’apparence absolument inédite, et adaptée au ton général, sous les doigts experts d’Anthony Jean. Parvenue à sa conclusion, l’histoire de La Licorne pousse plus loin encore le processus narratif, ajoutant un drame émotionnel passé comme source de motivation du Chasseur, une lutte ancestrale opposant les Primordiaux depuis leur apparition sur Terre, née de leur nature même et du lien qui les unit aux astres. Cette malédiction est donc au cœur d’une guerre qui a finalement entraîné l’humanité, sans espoir de véritable fin autre qu’une annihilation des espèces. Pourtant, en cette époque de renaissance qui connaît de grands esprits et des moyens scientifiques balbutiants mais performants, les évènements se précipitent et le cours de la destinée change.
Habile, malin, efficace, le scénario de Mathieu Gabella poursuit sa réinterprétation des mythes, laissant même l’épilogue sous la forme de récit ouvert grâce à l’introduction d’un monstre décidément bien à la mode, Vlad, le plus célèbre des vampires. Le lecteur peut ainsi non seulement imaginer un lien avec d’autres histoires mais se fabriquer une suite, désir logique tant les personnages sont attachants et la réalité mêlée de fiction s’impose sur toute la série.

 

66118106

jean_licorne4_hf

Le graphisme d’Antony Jean, fluide, souple, expressif, dynamique, porte cette fantastique épopée, enveloppé d’une palette de couleurs à dominance brune, verte, bleue associée à des jeux d’ombres et de lumières subtilement dosés. On ne peut nier son plaisir à la lecture de ce tome 4 qui conte les origines de la vie sur terre avec un point de vue fictif mais purement séduisant.

La Licorne confirme sa qualité de série BD incontournable pour qui aime le fantastique assaisonné de réalisme et d’historique.

licornebd4_tiq1

 

Le Jour du Baptême – La Licorne T4
Scénario : Mathieu Gabella
Dessin :Anthony Jean
Couleurs : Anthony Jean
Editeur : Delcourt
Collection : Machination
Sortie : 21/03/2012
Prix : 14,95

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *