Ex Tenebris – Nëphyr T1 – Cindy Mezni

nephyr

Mon nom est Némésis, je suis la Reine des Nëphyr. Si vous nous prenez pour de simples vampires, passez votre chemin, vous aurez tôt fait de découvrir notre nature véritable… Je dirige mon clan d’une main de fer et quand la famine et la rébellion menacent d’éclater, croyez-moi, la tendresse n’est pas une option. Comme si ça ne suffisait pas, des intrus ont réussi à pénétrer sur notre territoire et ils semblent un peu trop bien informés à mon goût.

Avec Nëphyr, Cindy Mezni nous entraîne dans un futur où les créatures surnaturelles qui peuplent notre Terre ont enfin exposé leur existence au grand jour et où des accords gouvernementaux secrets ont été mis en place afin de canaliser les besoins de ces espèces. En effet les Nëphyr, pour ne citer qu’eux, sont de ces êtres qui se nourrissent de sang et de chair humaine, ils ont donc mis à leur disposition des garde-manger remplis de criminels qui encombrent les prisons américaines, de quoi satisfaire tout le monde si ce n’est les prisonniers en question. Cette organisation permet de dissimuler aux yeux du plus grand nombre l’existence de ces clans, peu nombreux mais très bien organisés et régis par une hiérarchie complexe. À la tête du seul clan américain, basé à New Hell (ex-New-York) nous avons Némésis, une reine froide et insensible, rendue ainsi par les nombreuses tortures que lui a fait subir son créateur, le régicide Ézéchiel. Némésis n’est appréciée de personne et sa place au sein du clan serait déjà assez difficile à tenir comme cela si ne s’ajoutaient des problèmes de plus grande ampleur qui menacent la sécurité des Nëphyr de New Hell.

L’histoire, sans être extrêmement originale, n’est toutefois pas complètement semblable à celles que l’on a l’habitude de lire. L’écriture est assez agréable à lire et les pages se tournent assez facilement. Gros défaut toutefois : le côté drama queen de Némésis qui peut avoir tendance à agacer plus que légèrement. Bien que censée être dure et froide, elle se laisse complètement dominer par ses hormones (ce qui est en partie dû à sa condition de Nëphyr qui, s’ils ne peuvent ressentir de l’amour ou de la compassion, se rattrapent très largement avec la colère, le désir, etc.). Nous avons donc une reine qui devient prévisible, classique, et très humaine avec sa peur de l’engagement. Pas de surprise non plus dans le déroulement de l’histoire et l’évolution de sa relation avec Nathanaël si ce n’est le cliffhanger des dernières pages que, personnellement, je n’avais pas vu venir et qui donne envie de lire la suite.

Toutefois si vous aimez l’action, n’hésitez pas un seul instant, dès les premières pages et jusqu’aux dernières, personne ne reste en place.

Bref un ouvrage agréable à lire, bourré d’actions, qui fait passer un bon moment, mais qui ne vous laissera pas la bouche béante de surprise.

Ex Tenebris
Nëphyr T1
Cindy Mezni
J’ai Lu

10,90 € 

Une pensée sur “Ex Tenebris – Nëphyr T1 – Cindy Mezni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *