Billy Bat 7 – Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki

urasawanagasakibillybat722 novembre 1963, Dallas, Elm Street…
L’Histoire est en marche, exactement comme prévu.

Smith, l’homme de la CIA qui a retrouvé Kevin Yamagata, le croit. Il est convaincu que les histoires de Billy Bat racontent l’avenir. Il essaye par tous les moyens de retrouver le fameux lapin Oswald, le lapin au fusil qui doit commettre un attentat contre le Président des Etats-Unis. Il a arrêté un certain Vallée qui travaille dans une imprimerie de Chicago et qui se trouve être un ancien marine possédant un fusil d’assaut et trois mille cartouches. De quoi commettre une énorme tuerie. Mais est-ce l’homme qui doit tuer le Président ?

Lee Harvey Oswald est toujours à la Nouvelle-Orléans avec son épouse russe. Ils attendent un enfant, mais Lee continue ses choix hasardeux, même s’il a promis de ne pas tuer le Président à Kevin. Il est convaincu qu’il deviendra un héros. Le travail qu’il avait trouvé chez le marchand de café lui semblait trop banal. Aussi s’est-il trouvé un travail d’encaisseur de dettes, mais tout ne se passe pas toujours à l’amiable. C’est par une de ces journées qui se terminent par des coups de mauvais payeurs qu’un homme mystérieux l’intercepte et lui rappelle que son destin est d’être un héros. Il lui explique également que si le Président ne meurt pas, les Américains iront sur la lune plus tôt que prévu et qu’ils vont y découvrir quelque chose d’inimaginable. Une chose que nous avons vue à la fin du premier volume, si je me souviens bien… Finalement, la solution serait peut-être d’accepter cet emploi dans ce dépôt de livres scolaires… à Dallas.

Enfin il y a Jackie, la jeune femme qui a vu la chauve-souris et qui doit trouver Kevin Yamagata. Alors qu’elle visite le Fort Alamo, elle entend les voix de la chauve-souris et pique une crise. Une voyante ressent tout cela et lui conseille de se rendre à Dallas. En s’y rendant, et pour trouver une bouteille d’un cola, elle pénètre dans un dépôt de livres scolaires… Oui, c’est celui-là. Et elle va tomber sur Oswald. L’Histoire est vraiment en marche et les efforts de nos héros ne pourront peut-être pas l’arrêter.

De nos jours, les médias sont omniprésents, et même parfois des cafteurs avouent spontanément les complots. Alors il n’est plus de grands mystères persistants comme lors des siècles et des millénaires passés. Cependant quelques secrets d’Etat sont toujours bien gardés et laissent planer le doute sur l’histoire récente. De l’assassinat de JFK, il y a des bribes qui se font entendre, des pistes qui apparaissent, mais rien n’est probant. En créant une autre possibilité, Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki nous offrent une histoire époustouflante avec un comploteur inattendu dans la personne de la chauve-souris. Une superbe série qui se poursuivra avec un huitième volume à paraître le 18 septembre prochain.

Billy Bat 7
Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki
Couverture : Naoki Urasawa
Traduction : Sylvain Chollet
Pika édition
Collection Seinen
2013

8,05 €

Chris

Chris a toujours apprécié les littératures de l’imaginaire, mais il lit également d’autres genres pour son plus grand plaisir. Il préfère le terme de critique à celui de chronique qui lui semble toujours trop consensuel. Non qu’il dise systématiquement du mal des auteurs, mais quand il tient une bonne daube ou une resucée maladroite alors il laisse la plume glisser dans de bien sombres humeurs. Comme tout lecteur passionné – ça lui arrive parfois – il n’aime rien tant que de devenir festivalier et d’aller à la rencontre des auteurs. Chris participe de temps à autre à des appels à texte et s’intéresse depuis peu à la photographie, histoire d’apprendre à cerner l’essentiel d’une situation comme d’un lieu. Enfin, il aime plus que tout le transgenre et espère avec une certaine impatience pouvoir être à l’origine de la découverte d’un auteur qui aurait l’audace d’écrire un roman policier avec des sorcières, des mutants et bien entendu quelques créatures extraterrestres aux mœurs exotiques, à défaut d’être douteuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *