Le Secret de l’Immortelle T1 – Alma Katsu

secret_immortelleLe Pré aux Clercs est une maison d’édition française notamment connue pour publier Sire Cédric et Edouard Brasey. Le Secret de l’Immortelle  est le premier livre de la trilogie d’Alma Katsu dont pour l’instant seuls les deux premiers tomes ont été publiés en anglais.

Avant de vous parler de ce roman, j’aimerais vous dire que la première chose qui m’a attirée fut la couverture et la tranche noire. En fille qui se respecte, j’ai adoré le contraste entre le fond noir et les roses rouge sang qui ornent la couverture, sans autre fioriture inutile. En revanche, le résumé ne m’avait pas emballée, me disant qu’une énième aventure romantique avec ce qui serait probablement une horde de vampires sexy ne se distinguerait pas plus des autres publications du genre. Mais jugez par vous-même :

Luke Findley est médecin à St Andrew, une petite ville perdue du nord de l’État du Maine. Ce soir-là, quand il prend son service à l’hôpital, il s’attend à une nuit comme les autres. Mais au lieu de cela, Lanore McIlvrae entre dans sa vie – et la transforme pour toujours.

Car Lanny est une femme au passé chargé… Son histoire, où l’amour se mêle à la trahison et transcende la mort, a commencé au début du XIXe siècle dans une petite communauté puritaine au nord des États-Unis. Là, à douze ans, Lanny a décrété que Jonathan, d’une beauté exceptionnelle, serait l’homme de sa vie.
Séduction, obsession, passion, décadence, perversité et brutalité, la vie de Lanny traverse les siècles sans parvenir à apaiser ses démons…

Mais je me suis trompée. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Lanny, torturée sans en être caricaturale, mais qui arrive à conserver de la générosité, nourrie par son obsession pour Jonathan, ainsi qu’une capacité d’adaptation face à son destin hors du commun. J’ai également beaucoup apprécié la façon de raconter son histoire, en alternant le passé et le présent, permettant ainsi de constater l’évolution de la jeune femme à travers les siècles, les impacts de ses actions passées sur son comportement présent. En revanche, certaines personnes pourraient trouver dommage d’avoir utilisé cette forme d’écriture car cela a tendance, de mon point de vue, à couper l’élan de l’histoire et des actions, de rendre le tout un peu plus brouillon. Mais cela ne m’a personnellement pas du tout dérangée. L’écriture est de surcroît très fluide sans aucune longueur dans l’histoire.

Le mythe des vampires m’a semblé bien présent ici pour un roman qui ne se veut pas vendu comme tel. Il est certain qu’il n’est pas question de morsures dans le roman, mais les autres caractéristiques des immortels en sont très proches, au point de prêter à une légère confusion auprès des lecteurs. A mes yeux, l’originalité qu’il serait  intéressant de mettre en valeur est que l’on se plonge dans le côté terrifiant, violent et noir des légendes fantastiques. Et si Lanny se bat pour sa vie, on comprend à quel point elle s’est perdue dans ses passions et sa culpabilité, on se demande si elle pourra non seulement être libre de tout individu, mais aussi et avant tout si elle en ressortira indemne.

Je conseille donc à tous ce roman, plein de noirceur mais aussi d’amour et de passions, tandis que j’attendrai avec plaisir la publication du second tome, qui sera sans aucun doute à la hauteur du premier. Bonne lecture !

 Le Secret de l’Immortelle T1
Alma Katsu
Traduction : Maryvonne Ssossé
Le Pré aux Clercs 

21€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *