Accueil / Musique / Métal / (How To Live) As Ghost – 10 Years

(How To Live) As Ghost – 10 Years

Je ne connaissais absolument pas le groupe 10 Years avant de mon plonger dans l’écoute de leur dernier opus, (How To Live) As Ghost, et je dois dire que j’ai été particulièrement surpris par la qualité de leur travail. Pour leur huitième album les américains n’ont pas fait les choses à moitié et ont tenu à proposer à leurs auditeurs un son parfaitement travaillé. Plongez avec moi dans leur univers et découvrez comme vivre en tant que fantôme !

Tout commence avec The Messenger, l’un des meilleurs morceaux du CD d’ailleurs. De bons riffs, un chanteur qui sait proposer des lignes de chant valables et un ensemble parfaitement maîtrisé laissent présager du meilleur pour la suite. Novacaine reprend le même genre de rythmique élevée pour envoyer un son bien assemblé à leurs fans. L’aspect entêtant de la mélodie est ici particulièrement agréable, tout comme la voix de Jesse, le chanteur. Burnout pose un peu plus les choses et nous propose un rythme plus lent simplement renforcé par des refrains au tempo plus rapide. Entrons un peu dans l’environnement fantastique promis par le titre de l’album avec Catacombs. Ce titre, assez étonnamment, est assez allègre et représente parfaitement bien ce qu’est le rock progressif : une vision finalement assez joyeuse et aérienne de la musique, y compris pour parler de choses graves ! Ghosts vient ensuite, comme un enchaînement logique aux catacombes, et là le groupe propose une certaine lourdeur musicale notamment au niveau de la basse. Puis la voix du chanteur fait des miracles sur les parties vocales. Une excellente piste de rock prog comme j’aime. Blood Red Sky signe la moitié de l’album avec son rythme de départ assez posé avant qu’une véritable envolée musicale se fasse. En termes de progression musicale cette piste me semble vraiment intéressante en tous cas.

Phantoms se propose ensuite de rythmer nos oreilles. Très cadencé, ce morceau donne envie de marcher en pleine rue, de nuit, à la découverte de l’inconnu. Vampires se fait pour le coup plus efficace et aurait clairement sa place dans une bande annonce de série sur cette thématique justement car le groupe y garde un fond vocal de chœurs et des instruments puissants pour donner une dimension épique à l’ensemble. Halos change un peu de rythme et propose un son plus sombre, tandis que Lucky You débute par une guitare acoustique fort bien amenée, véritable ballade de fin d’album. Et justement cet album se conclue avec Insomnia, qui reprend tout la puissance précédente des morceaux du groupe et le compacte en une seule chanson. La conclusion rêvée à un album, en fait…

Ma découverte de 10 Years fut donc très clairement un franc succès car quand on avis d’écouter quelque chose de tranquille et planant c‘est juste parfait. En tous cas je continuerai à suivre le groupe car ils ont su me surprendre et je pense qu’ils gagnent vraiment à être connus.

How To Live (As Ghost)
10 Years
Mascot Records
2017

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

I Don’t Mind – Seven Ages

  Si vous avez lu l’interview faite de Seven Ages ici-même, vous savez sans doute …

Boygenius – boygenius (EP)

Mes ami.e.s, il y a des jours comme ça où l’on pense passer une journée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *