Sent Empèri Gascon – Moisson Livide

Émanation étrange de Boisson Divine, née a priori sur une blague de 1er avril, Moisson Livide propose pourtant depuis peu un premier album de black metal majestueux et aux ambiances folk. Le Sent Empèri Gascon est né et va envahir le Vieux Continent. Porté par Darkagnan, chanteur de Boisson Divine, et avec Philippe Etcheblast à la batterie, le projet a de quoi surprendre et séduire !

Dès La Serp d’Itavit on retrouve l’ambiance un peu festive et folk des guitares, le tout porté par un chant black des plus prenants. L’album propose en tout sept pistes et chacune a sa propre ambiance. Par exemple Sent Empèri Gascon se fait militaire et grandiose, avec une véritable puissance dans les oreilles de l’auditeur. Face à cela Caçaire d’eternitat propose des couplets très ancrés dans le black metal pur, avec des refrains plus folk, plus connectés à la veine festive de Boisson Divine.

 

Si je devais citer deux pistes comme mes préférées, je parlerais tout d’abord de L’òmi xens passat. Petit passage instrumental en début de morceau, qui va ensuite devenir intense et grandiose. L’alchimie entre black et folk fonctionne parfaitement. EZt ensuite je parlerai de A.C.A.B. (Armanhaqués Comandò Anti Borgesòts), piste faite pour enflammer les pits avec des riffs et une puissance impressionnante.

Ce n’est pas souvent qu’un side project peut se targuer d’être au même niveau que son aîné. Et pourtant ici c’est bel et bien le cas. Moisson Livide parvient en quelques pistes à nous convaincre que le black metal et le folk gascon se mêlent parfaitement pour donner un son inimitable. Je suis vraiment curieux de voir ce que va devenir ce projet, et si il sera possible un jour de le découvrir sur scène !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *