Hólmganga- Hrafngrimr

Groupe aux accents folk se qualifiant de “neo nordique”, Hrafngrimr nous revient pour un EP de 4 pistes original et envoûtant. Mêlant les voix, les dictions et les instruments, Hólmganga – partiellement interprété en vieux norrois – présente une relecture de textes médiévaux et antiques aussi tribale que rythmée. L’opus propose un voyage rituel et mystique, entre magie et transe chamanique. D’aucuns cèderont sans doute à la facilité de dire qu’il y a un peu de Wardruna chez Hrafngrimr. Pourtant, le groupe nous immerge ici dans une expérience étonnante, qui transporte encore un peu plus loin. J’ai pris grand plaisir à l’écouter !

Et c’est avec Hólmganga que s’ouvre la danse. Dès les premières notes, on est transportés dans le Nord ancestral. La voix masculine se pose presque a capella, avant l’introduction des instruments folk et traditionnels, très acoustiques, auxquels s’ajoutent d’autres voix. Ce premier titre est envoûtant, et introduit parfaitement la suite.

Rúnir nous pousse encore un peu plus loin vers le mystique. Les modulations étranges de cette voix plus scandée que chantée, les sonorités particulières des instruments se mêlent ici pour un morceau de plus de six minutes, qui relève davantage de la transe rituelle que d’une chanson classique.

S’en suit Vinátta, introduite par une corne corne de brume avant que vienne se poser une mélodie presque a capella, accompagnée de quelques percussions. Au fur et à mesure s’ajoutent des instruments plus mélodiques : on distingue même une harpe en arrière plan. Le titre met en valeur des harmonies atypiques, avec juste ce qu’il faut de dissonances pour qu’on se sente transportée.

Óvinr enchaîne, pour un morceau plus martial dans les rythmes et le ton de la voix. On y retrouve un texte scandé avec ce timbre de voix si particulier, des percussions sourdes et les ruptures de rythme propres à l’album. Un titre puissant pour la clôture de cet opus.

Hólmganga est donc un EP court mais dense, qui nous transporte dans son univers en l’espace de quelques pistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.