Fourth Reign Over Opacities And Beyond – ACOD

Le nouvel album des marseillais fait, je le dis d’emblée, partie des tous meilleurs de cette année 2022. Proposant un mélange de black et de death, le duo nous invite dans son univers sombre, inquiétant, et pourtant terriblement séduisant et mélodique. Après l’excellent The Divine Triumph, c’est donc au tour de Fourth Reign Over Opacities And Beyond de venir poursuivre la trilogie.

L’introduction puissante de Sur d’anciens chemins… résume à merveille l’album, avant que Genus Vacuitatis ne vienne prendre le relai et nous en mettre plein les oreilles. Mélangeant chant saturé en anglais, porté par des guitares magiques et une batterie puissante, mais aussi interventions en voix claire en français, le son du groupe a de quoi surprendre mais surtout séduire. Et cela a fonctionné pour moi dès cette première chanson. Vient ensuite un single clippé, et une de mes deux pistes préférées de cet album : The Prophecy Of Agony. Plus de cinq minutes de puissance brute, de mélodies magnifiques, d’un refrain qui pousse au headbang. Un pur moment de plaisir que je vous laisse découvrir ci-dessous.

Et le reste des pistes de l’album est du même acabit. Le récit de Nekiya Catharsis est un magnifique exemple de ce que le groupe produit de mieux, Artes Obscurae et sons « Seul les morts m’entendent » qui est à la fois inquiétant et inspiré au cœur d’une chanson prenante, tout est là pour séduire l’auditeur de la première à la dernière seconde. Ma seconde chanson préférée de l’album, Fourth Reign Over Opacities And Beyond, propose à son tour un magnifique récit aux « bien-aîmés ignorants ». J’adore la voix claire, et le chant saturé est toujours aussi prenant tandis que la musique elle-même est intense. L’album se conclue sur l’excellent Empty Graves / Katabasis qui sur presque huit minutes vient conclure ce second volume avec brio.

ACOD revient et ils n’ont rien perdu de leur mordant, au contraire. Ce nouvel album est un petit bijou poli avec soin, que les Acteurs de l’Ombre ont sur gâter avec un coffret et une sortie spéciale. Fourth Reign Over Opacities And Beyond va plus que satisfaire tous les amateurs de black/death et je n’ai qu’une hâte : apprendre qu’ils bossent sur la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.