Sœurs Ennemies – La guerre des maisons T3 – Guillaume Coulaty

Un dernier tome qui clôt cette trilogie en beauté !

Frères et sœurs, c’est quand même foutrement spécial. On s’aime comme on se déteste. Après avoir tant vécu, tant souffert, tant surmonté ensemble, on s’entraide ou on s’écharpe selon les circonstances, et jamais à moitié. Au Fertoslhon, quand vient la guerre, que chacun sort les écorches et que les rues s’enfoncent dans le chaos, c’est entre frères et sœurs qu’on se déchire. Au sein des familles, on bat ses bans. Les meilleures relations peuvent tourner court.

Je t’aime, ma sœur. Moi non plus… Les chemins du pouvoir sont pavés de contradictions !

Sœurs Ennemies est le troisième roman de Guillaume Coulaty et le dernier volume de la saga La Guerre des Maisons. Il y raconte l’histoire de la famille Farge dans le jeu des grandes maisons fertoslhones… pour leur malheur et notre plus grand plaisir.

Cela fait quelques années maintenant que je suis les aventures de la famille Farge. Pirates des trois mers, le premier tome, promettait déjà de belles aventures malgré une marge d’amélioration. Que de chemin parcouru depuis ! Il me semble que Guillaume Coulaty a progressé de tome en tome, chacun se montrant plus convainquant que le précédent. En définitive, je n’ai donc pas grand chose à reprocher à ce dernier volume, que j’ai dévoré en quelques jours.

La palette des personnages présentés se complexifie au fur et à mesure des imbroglios politiques. Les uns et les autres se battront jusqu’au bout pour atteindre leurs objectifs de pouvoir, de liberté ou de survie. Et comme toujours au Fertoslhon, tous les moyens sont bons pour y parvenir ! Dans ce jeu d’alliances, de manigances et de pouvoirs, ça espionne, ça trahit et ça poignarde à tout va.

Entre décisions politiques et courses poursuites, le scénario ne manque donc pas de suspense. Cette bataille à qui-sera-le-plus-puissant est pensée avec intelligence, et nous surprend toujours au dernier moment. Et s’il n’est pas toujours simple d’adhérer à cette logique machiavélique, cela n’en rend l’ensemble que plus intéressant. Difficile en effet de prendre parti quand tous les protagonistes semblent faire passer leurs intérêts propres avant la vie d’autrui. Pour autant, l’auteur parvient à nous les rendre attachants avec subtilité, au fur et à mesure des chapitres qui leur reviennent.

Conclusion

Guillaume Coulaty nous propose donc ici un final en beauté, qui clôt parfaitement cette trilogie !

Titre : Sœurs ennemies
Série : La guerre des maisons
N° du tome : 1
Auteur(s) : Guillaume Coulaty
Illustrateur(s) :
Traducteur(s) :
Format : Grand format
Editeur : Editions les Presses Littéraires
Collection :
Année de parution : 2022
Nombre de pages :
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.