The Rising of the Shield Hero – S2 Ep 1 à 13 – Masato Jinbo

Les + :

  • toujours aussi beau !
  • protagonistes toujours aussi attachants et nouveaux personnages intéressants
  • très belle bande-son
  • un ton différent de la première saison

Les – :

  • dernier épisode de mid-saison loupé

 

Partout où il passe, le Héros au bouclier continue de prouver sa valeur et de faire changer les mentalités du peuple à son égard. A la suite de sa victoire face à Lark, Glass et Tellis, qui semblent être, eux aussi, des héros d’un autre monde, une question s’impose à Naofumi : souhaite-t-il réellement protéger ce monde qui n’est pas le sien ? En proie en doute, une nouvelle menace fait pourtant déjà son apparition : Reiki, la tortue spirituelle, a été libérée et risque d’apporter un énorme désastre sur le monde entier. La lutte contre les vagues est loin d’être terminée et la véritable histoire du Héros au bouclier ne fait que commencer !

! ATTENTION SPOILERS !

Naofumi revient ! Le héros au bouclier a prouvé sa valeur auprès du peuple et on est prêt à l’écouter pour contrer les prochaines vagues. Mais avant cela, une nouvelle menace pèse sur le monde dans lequel il a été projeté : Reiki, la Tortue Spirituelle a été libérée de son temple et risque d’anéantir le monde entier en dévorant les âmes de ses habitants. Naofumi, Raphtalia et Filo sont de nouveau en première ligne. C’est alors qu’ils font la rencontre d’Aust, le seul familier de Reiki qui a pris forme humaine. Elle vient pour les aider après avoir compris que la Tortue est manipulée par un magicien machiavélique. Voilà en gros (et sans spoilers…) le postulat de cette seconde saison.

Cette saison 2 est tout aussi qualitative que la première avec de nouveaux personnages qui entrent en scène comme Aust et d’anciens qui prennent un peu plus d’ampleur et notamment Liscia qu’on apprécie bien plus ici.

Dans les 13 premiers épisodes, il y a deux parties : la première présente le face-à-face avec Reiki qui permet, outre de très belles séquences de combats, d’en apprendre plus sur le fonctionnement de ce monde RPG. La seconde partie voit le groupe embarqué dans un autre monde parallèle où d’autres héros doivent faire face aux mêmes vagues de monstres (le monde de Lark, Tellis et Glass).

Ce changement de monde permet de dynamiser l’intrigue et notamment les décors, car on se retrouve dans un monde proche d’un Japon féodal, ce que Naofumi ne manque pas de noter. Ainsi, l’univers est beaucoup plus historique (avec des références à peine cachées aux samurais) que fantasy.

Dans ce nouveau monde, Naofumi et ses comparses rencontrent Kizuna, elle aussi héroïne de son monde. Enfermée dans un labyrinthe sans fin, elle est secourue par le Héros au bouclier et finit par s’associer à lui pour contrer le magicien qui a réveillé Reiki et s’avère venir du même monde que Kizuna (oui, il faut suivre !^^). Le personnage est vraiment très chouette et apporte beaucoup d’humour à l’intrigue qui reste assez sombre.

Dans ce nouveau monde, Naofumi, Rapthalia et Filo perdent leurs niveaux, capacités et armes : ils doivent recommencer à zéro. Au lieu de passer du temps sur de nouvelles séquences de level up (ce qu’on a déjà beaucoup vu dans la première saison), le réalisateur s’attache à nous faire découvrir les nouveaux codes et le lien que ce monde entretient avec la magie. On aurait d’ailleurs aimé en voir un peu plus.

CONCLUSION

Pour l’instant, il n’y a que 13 épisodes diffusés. On imagine donc qu’il manque la deuxième partie, en tout cas on l’espère, car le dernier épisode est clairement raté ! On ne comprend pas bien pourquoi les auteurs reviennent sur des souvenirs assez insignifiants qui ne font pas avancer l’intrigue et n’anticipent pas la suite. Cependant, ces 13 épisodes prouvent encore une fois la qualité de cette série tout à fait divertissante et toujours aussi émouvante ; à l’animation parfaitement maîtrisée, avec de beaux décors. A souligner pour cette saison : la très belle bande-son de Kevin Penkin, déjà compositeur sur la première saison, mais qui semble s’être surpassé ici !

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.