Les + :

  • une dernière saison tendue
  • une véritable explication à la fin

Les – :

  • trop religieux ! 

Dans cette dernière saison, les Ressuscités sortent de Yoorana pour tenter de vivre une vie normale. Avec la frontière invisible brisée, toutes les règles ont maintenant changé. Ils ne peuvent pas échapper à leur passé ou anticiper qui les poursuit. Avec une menace imprévisible qui se profile, chacun sera confronté à un choix critique et à un moment de vérité…

* ATTENTION: SPOILERS!* 

Cette saison est pleine de rebondissements ! Les épisodes sont assez tendus, car on a vraiment peur pour les personnages d’autant plus que deux nouveaux protagonistes arrivent : Chi et Belle qui se “réveillent” en même temps.

Avec Chi, c’est le passé de la ville de Yoorona qui est dévoilé avec de la main-d’oeuvre chinoise importée au 19ème siècle pour travailler dans les mines d’or. On découvre alors l’exploitation de ses pauvres gens qui ont permis l’enrichissement de la région. Avec Belle, c’est la question des sectes qui est soulevée avec sa famille cinglée, obsédée par des préceptes religieux. Cette troisième saison pose beaucoup de thématiques avec également des questionnements sur la mort autour de William (qui a perdu Elisha) et James qui est devenu père solitaire après la disparition de Sarah. La fine ligne entre vie et mort est ici le thème majeur de cette fin de série.

Assez étonnamment, si la saison dénonce clairement la religion, elle y fait beaucoup trop référence quant à la question de la vie après la mort qui semble être une obsession chez les Revenants. Cet élément est vraiment dommageable, car il amoindrit les problématiques des personnages. Même si la fin est très émouvante, elle est du coup entachée par un message religieux mal venu : “vous avez vécu, vous avez eu une seconde chance, maintenant vous devez disparaître !”.  Si la résolution semble totalement logique et bien préparée avec un parallèle bien vu sur la fin de notre monde, ce message sous-jacent déçoit.

CONCLUSION

Glitch n’est pas une série exceptionnelle, mais ses auteurs maîtrisent clairement l’étrange et le bizarre du coup, c’est assez agréable. L’ambiance est parfaitement maîtrisée et contrairement à beaucoup d’autres séries (on pense à Lost surtout…), il y a bien une explication à la fin et une résolution du phénomène.

Une petite série sans prétention à découvrir !

Arwen

Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.