Héros & Dragons – Boîte d’Initiation Rôle ‘N Play – Black Book Éditions

Dans le monde (de moins en moins petit) des boîtes d’initiation au JdR, les hommes en Noir de Black Book Éditions se taillent une part importante du gâteau. En effet, que ce soit la boîte d’Initiation Chroniques Oubliées (dont je parle ICI ), ou celle déclinée autour de notre Grand Ancien préféré (j’en parle ), toutes deux remplissent parfaitement leur objectif.

Ici, c’est Héros & Dragons dont il est question. La réussite sera-t-elle, encore une fois, au rendez-vous ?

Allons voir un peu ce dont il retourne… 😉

On trouve quoi, à l’intérieur ?

Comme d’habitude chez l’éditeur, le matériel est pléthorique, et de qualité. Ici donc, 4 livrets, 1 écran, les fiches de personnages des personnages pré-tirés, les cartes de sort (très pratiques) correspondant à chacun d’entre eux, des pions, des dés et une surface effaçable. Oui, je l’ai dit : il y a de quoi.

Les 4 livre sont destinés à être lus dans l’ordre, afin de permettre au nouveau venu de s’habituer en douceur au principe du JdR et de s’approprier doucement les règles.

Clairement tourné vers les enfants ?

En effet, c’est l’impression qui m’a été donnée à la lecture, et c’est tant mieux. Le premier livret rédigé comme un Livre dont vous êtes le Héros. Il y a peu, on retrouvait le même principe utilisé par le duo Chaosium/EDGE pour la boîte de base de l’Appel de Cthulhu. Mais ici, contrairement à ce qui avait été décidé par l’éditeur français, point d’écriture inclusive. Mais emploi du tutoiement. Et ça fonctionne. Je me suis d’ailleurs fait la réflexion en cours de lecture que les rédacteurs ont dû se dire :

« Allons-y franco dans l’approche des plus jeunes, histoire qu’ils puissent prendre la boîte et se débrouiller par eux-mêmes. »

Quand je dis que le matériel est pléthorique et de qualité, ce n’est pas une vue de l’esprit 🙂

Et ils ont eu raison. En effet, la lecture de ce premier livret embarque tout de suite. Et on se prend à suivre les pérégrinations du protagoniste principal. L’introduction des premiers jets de dés est parfaitement intégrée à la narration, et le lecteur n’est jamais perdu. Au contraire, il comprendra, au cours de sa lecture, quels sont les fondamentaux qui régissent une partie de JdR.

Le deuxième livre ? C’est la même chose, mais pour un groupe complet. C’est donc le moment pour le novice de faire venir ses amis avec lui et, ensembles, ils poursuivront la découverte du JdR et du système H&D. Alors je vous rassure, hein, un adulte peut lui aussi lire le livre. Au contraire :). C’est très agréable et permet effectivement de s’habituer au système en douceur.

Les autres livres sont plus « classiques » dans leur approche, et expliquent, avec moult détails et exemples, chacune des règles. C’est propre, clair, précis, avec une mise en page et une maquette très aérées.

C’est bien simple, aucun retour en arrière nécessaire. Tout est limpide – ou presque, dès la première lecture.

Le système en lui-même ? Ce n’est pas bien compliqué, il est tiré du SRD de DD5 publié par WotC. C’est donc du connu, qui a fait ses preuves et qui a été enrichi par la team de BBE. En résulte un univers très cohérent, complet, qui permettra à tout à chacun de se lancer à corps perdu dans la pratique du JdR en se glissant dans la peau des personnages pré-tirés (ceux de Rôle ‘N Play), ou en s’en créant d’autres.

D’autant que le futur MJ aura toutes les cartes en main pour mener à bien ses histoires grâce au 4ème et dernier livre, sorte de « Guide du Maître light » qui lui permettra de facilement appréhender son rôle de conteur d’histoires.

Rempli de trucs et astuces, ce « Grimoire du Meneur de Jeu », tel qu’il est appelé, est foutrement bien fichu. Il donne même des conseils d’interprétation des premiers monstres/PNJ que les joueurs sont susceptibles de rencontrer.

Vous l’aurez compris (enfin j’espère), ce n’est pas la peine de trop en rajouter.

Encore une fois, la team de BBE a parfaitement réussi son coup. Une boîte d’initiation de qualité, facile de prise en main, complète. Un sans fautes !

Ndl’A : en ces temps de confinements, et avec 5 enfants à la maison, il est prévu que je leur lâche le boite et que je les laisse se débrouiller avec. Comme les 3 plus grands jouent avez nous déjà (DD5 et Starfinder) et qu’ils ont demandé à « passer de l’autre côté », ça va être l’occasion 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *