Accueil / Musique / Unplugged – Klone

Unplugged – Klone

Quoi de neuf dans l’Ouest ? Deux années après Here come the sun, Klone est de retour avec un album entièrement acoustique, enregistré dans le théâtre de la Coupole d’Or de Rochefort. La pochette de l’album nous transporte instantanément vers une face cachée du combo, célèbre pour ses productions Prog Metal, qui nous propose ici une nouvelle vision de leur carrière musicale, avec une production innovatrice dans le style du groupe.

A l’écoute des premiers morceaux, nous sommes loin des riffs progressifs et des structures métalliques. En effet, on oublie la session rythmique qui est remplacé en temps voulu par les coups de toms graves ou les accords subtilement placés de l’accordéoniste Armelle Doucet, qui place ses mesures avec justesse et parcimonie. Nous retrouvons aux guitares acoustiques Guillaume Bernard et Aldrick Guadagnino qui se complètent à merveille, laissant toute la place qu’il faut au chant subtil et maitrisé de Yann Ligner.

Si je parle des compositions marquantes dans cet album, je dirais que le titre In to the void présenté dans cette version me parait totalement approprié et revèle pleinement l’expérience du groupe. Oui j’aimais déjà ce morceau en électrique et je reste impressionnée de la manière dont le groupe a réagencé sa structure d’origine.

Je ne passerais pas non plus à côté de People are people, cover de Depeche Mode version Klone. Les années 80 sont loin mais remises au gout du jour avec une version planante et envoutante, sans fioriture. Je ne saurais résumer l’entièreté de l’album en quelques lignes seulement tant il est intéressant et inventif. En revanche, je ne cacherais pas que c’est, à cet instant, la production la plus pertinente que j’ai écouté depuis ce début d’année.

Unplugged est un album intense et profond sous ses airs acoustiques. Innovant et tout en douceur, je recommande à tous fans du groupe qui souhaitaient une renaissance de Klone. Une tournée acoustique se profile à l’horizon et je ne peux que vous conseiller d’y aller jeter une paire d’yeux et d’oreilles !

Unplugged
Klone
Verycords – Klonosphere – Warner
2017

À propos Red Fox

C’est l’histoire d’une fille qui n’a pas toute sa tête et qui n’est pas toute seule dedans d’ailleurs… Passionnée d’arts graphiques et de littérature fantastique, issue de diverses formations artistiques et amoureuse de la musique depuis belle lurette, elle cherche à faire partager ses passions à travers des productions de concerts. C’est ainsi qu’en 2012 elle crée une association de production de concerts indépendante sur la capitale, Extrême Factory. En parallèle, elle est chroniqueuse pour différents webzines musicaux et commence ainsi une carrière de schizophrène mélomane.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Embers Of A Dying World – Mors Principium Est

L’histoire de MORS PRINCIPIUM EST est pour le moins mouvementée. Formé en 1999, le groupe ...

Watch Dragon ball super