Home / Musique / Métal / The Promised Land – Born from Lie

The Promised Land – Born from Lie

Les parisiens de Born From Lie nous proposent leur dernière production, The Promised Land. Inspirés par les dieux du heavy metal, ils vont tenter de séduire à nouveau leurs fans avec cet album, aux accents prononcés de guitare et de sueur.

On entame l’écoute avec We’ll Spill Some Blood. Morceau assez lent mais qui a l’avantage de vraiment créer une ambiance presque inquiétante. On sent en tout cas la maîtrise des musiciens de bout en bout de la piste, notamment de refrains plus musclés. Les premiers riffs de In My Head viennent ensuite nous en mettre plein les oreilles avant que la voix du chanteur ne vienne nous proposer de nous emmener au fil de son histoire. In The Dark suit la même veine tandis que This Is My Home propose quelque chose de plus mélancolique, comme un chant larmoyant des guitares que j’ai personnellement trouvé très poétique.

 

The Promised Land est un morceau acoustique aux accents très orientaux, probablement joués à la cithare d’ailleurs mais qui cause une véritable rupture dans l’ensemble de l’album par rapport à ce que l’on a écouté auparavant. No Escape reprend exactement la même rythmique mais y ajoute basse, guitare et batterie pour nous proposer un voyage auditif des plus intéressants. We’ll Meet Again commence avec des riffs très heavy et ne s’arrête pas en si bon chemin, tout comme Cannon Fodder. Far Away From Here propose une sympathique pause plus poétique et posée. On finit avec Fight et Live With That Voice, deux morceaux qui proposent des riffs très lourds, une musique immersive et dans laquelle on se sent au chaud.

Les parisiens de Born From Lie ont donc su innover et nous proposer une musique bien à eux, que j’ai ressenti comme profondément personnelle, bien conçue et parfaitement exécutée, donc rien à redire sur leur album !

The Promised Land
Born From Lie
Brennus Music
2016

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

La sélection de Noël de la rédaction – Spécial Musique !

Les fêtes approchent et vous êtes toujours en recherche du cadeau ultime pour un fan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *