Accueil / Musique / Métal / The Immortal Wars – Ex Deo

The Immortal Wars – Ex Deo

Les québécois d’Ex Deo sont de retour et ils sont pas contents ! La première Légion Romaine du métal nous propose avec Ex Deo un nouvel album puissant et intense que nous allons découvrir tout de suite.

Caché derrière une pochette aux accents de tableau du XVIIe siècle mettant en avant un guerrier latin et l’un des éléphants d’Hannibal, le premier titre, Rise of Hannibal, va permettre de mettre tout de suite les points sur les i avec l’auditeur : le groupe va nous proposer un death metal des familles bien senti et bien joué. On continue avec Hispania et Crossing the Alps, qui continuent à nous décrire le long voyage d’Hannibal depuis Carthage vers Rome, fait de destructions et de combats. Au fil des morceaux on se rend compte que le groupe se tourne de plus en plus vers le symphonic death metal et cela pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Par exemple avec Suavetaurilia, entièrement instrumental et servant de coupure entre deux grands moments puisque Cato Major : Carthago delenda est vient ensuite. Et là on se prend une énorme claque dans la tête, à base de riffs de guitare et surtout d’une dimension épique proprement grandiose. Mon morceau préféré de l’album, clairement.

 

Ad Victoriam qui vient ensuite n’est pas mal non plus dans son genre, plus rythmé, plus classique au niveau de sa construction il n’en reste pas moins vraiment efficace. The Spoils of War propose quelque chose de plus violent mais mettant en place une dimension orchestrale augmentant l’aspect épique de l’ensemble et donnant un résultat vraiment extra. Et l’album se termine sur The Roman, qui a fait l’objet du clip ci-dessus. Il donne une excellente idée de ce qu’est la musique d’Ex Deo donc si vous êtes tentés n’hésitez pas à aller y jeter une oreille afin de vous faire votre propre idée.

Avec The Immortal Wars, Ex Deo démontre un véritable savoir-faire à la fois de composition et de réalisation. Conçu comme le side project de Mauricio Iacono, chanteur de Kataklysm, j’en viens à me demander si il ne devrait pas devenir son groupe principal tant la qualité est au rendez-vous et que la thématique latine surprend et percute parfaitement. Affaire à suivre en tous ca car ce groupe est réellement impressionnant de maîtrise.

 

The Immortal Wars
Ex Deo
Napalm Records
2017

À propos Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

First the Town, Then the World – Bareteeth

Originaire du Nord de la France, Bareteeth est un groupe de punk rock qui nous ...

Watch Dragon ball super