Home / Reports / Concerts / Sonata Arctica + Twilight Force à La Machine le 16 octobre 2016

Sonata Arctica + Twilight Force à La Machine le 16 octobre 2016

C’est en plein mois d’octobre que nous nous sommes aventurés au Nord de Paris, plus précisément à la Machine du Moulin Rouge, pour assister au retour de Sonata Arctica sur nos terres. Ce concert, proposé par Access Live, mettait en avant deux groupes finlandais, Twilight Force assurant la première partie. Mais plongez avec nous dès maintenant dans cette date étonnante qui a vu la Machine faire salle comble.

Le concert commence avec Twilight Force, groupe de power métal franchement inspiré. Costumes fantasy, univers très fort, on tomberait presque dans le kitsch et dans le too much mais ils parviennent en fait parfaitement à gérer leur image et à convaincre le public de les suivre dans leurs aventures. La musique est bien joué, le son excellent et le public qui venait en priorité pour Sonata Arctica se prend vraiment au jeu de ce groupe finalement atypique. La Machine se remplit de plus en plus et le fait que Twilight Force puisse jouer un set complet (deux groupes seulement à l’affiche) ajoute à leur crédibilité vis-à vis du public et leur permet de vraiment s’imposer.

 

C’est clairement le genre de groupe que je reverrais bien ailleurs car leur musique m’a vraiment convaincu d’y jeter une oreille attentive, tout comme leur univers. Ajoutons à cela qu’ils sont absolument adorables et qu’une partie du groupe est sortie à la rencontre du public immédiatement après leur show, ce qui ne gâche absolument rien à la bonne ambiance de la soirée.

Mais passons au plat de résistance avec Sonata Arctica. Dès le début du show le public est en effervescence et attends d’entendre résonner la voix de Toni et les accords des musiciens. Ce groupe a clairement la capacité à captiver la foule tant il parvient à trouver les morceaux qui sont attendus par le public. Par exemple lorsque les premiers accords de Tallulah résonnent le public apprécie car ce morceau n’a pratiquement jamais été joué en live. Le set est donc très bien conçu car il alterne les nouvelles chansons du dernier album, mais aussi des pistes jamais produites sur scène. Le groupe parvient ainsi à entretenir la ferveur de son public jusqu’au bout du concert sans que la moindre note d’ennui ne vienne entacher la soirée. Point d’orgue pour moi, lorsqu’en fin de soirée ils ont joué I Have a Right, que je n’avais jamais entendu en live. Un grand moment car une partie du public a repris le refrain en cœur.

L’organisation était gérée au poil, aucun retard, tout était carré. Seul bémol, la Machine qui était, presque trop petite pour le succès du groupe, mais finalement tout le monde a pu assistser au concert et c’est l’essentiel…

Pour les autres concerts organisés par Access Live, c’est par ici : http://www.access-live.net/

Report par Thomas et photos par Doro’Photography

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Jades + Blue Jay – Dr. Feelgood Les Halles – 7/09/2017

Petite soirée Rock au Dr. Feelgood Les Halles avec cette fois-ci deux groupes de Rock …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *