Accueil / Musique / Métal / Purgatorio – Manimal

Purgatorio – Manimal

Les metalleux de Manimal sont de retour avec Purgatorio, leur nouvelle production. Après avoir été séduit par Trapped In The Shadows et la voix atypique de leur chanteur, Samuel Nyman, voici que leur nouvelle production, Purgatorio s’annonce chez nos disquaires, trois ans après le précédent opus. Le groupe va-t-il rester dans la même veine ? Nous allons le découvrir tout de suite !

La pochette reste dans la même veine que ce que l’on a pu voir avant du groupe : une thématique très imaginaire et occulte, au service d’un heavy de bonne qualité. L’ouverture sur Black Plague est également totalement dans la même veine avec un fond sonore intriguant évoquant les souffrances infernales avant que les guitares ne viennent poser leurs riffs et que Samuel ne vienne donner de la voix. Le rythme est énergique et l’ensemble passe parfaitement dans les oreilles, même si il n’y a clairement pas d’innovations. Mais cela n’arrête pas le groupe qui nous envoie encore du gros son avec Manimalized, ou encore The Fear Within. Deux très bons morceaux de heavy power boostés aux hormones comme on aime.

Mais l’album tient, à mon sens, sur deux chansons qui tiennent le haut du panier de l’album : Denial et Edge of Darkness. Denial propose une composition assez classique mais la puissance du refrain m’a très clairement séduit. On sent également que Samuel joue avec sa voix et cherche à proposer deux tonalités. Même si cela n’est pas une réussite impeccable on ne peut que louer l’effort car il y a là les bases d’une évolution de la musique du groupe ? Edge of Darkness propose pour sa part des riffs très lourds dès l’entrée dans l’arène avant que le couplet ne vienne atténuer leur son, qui reprendra de plus belle sur le refrain, que personnellement j’ai trouvé particulièrement inspirant.

Avec Purgatorio les suédois restent dans la veine de ce qu’ils ont produit auparavant : du heavy power de bonne qualité et qui sans révolutionner le genre parvient à le sublimer si tant est qu’il y ait besoin. Un album à retenir donc pour cette rentrée et je suis curieux de les revoir sur scène vu l’impression que le combo m’avait fait la première fois…

Purgatorio
Manimal
AFM Records
2018

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

A New Horizon – Komatsu

  Après avoir parlé de stoner et de doom, il est temps de compléter la …

Exile amongst the ruins – Primordial

  Exile amongst the ruins est le dernier album de Primordial, un groupe de pagan …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *