Accueil / Livres / BD, comics & mangas / Legenderry, a steampunk adventure – Bill Willingham
Bannière Institut de la Musique

Legenderry, a steampunk adventure – Bill Willingham

 

Prenons le temps de nous pencher sur un peu de comics en ce sympathique jour férié. Mais un comics steampunk c’est encore mieux ! Et Bill Willingham ne va pas faire semblant dans son Legenderry ! Plongez avec moi au coeur de ce monde étrange peuplé de ballons, de héros surprenants et de méchants cruels…

La couverture est parfaitement dans la veine steampunk proposée par le comics et la réalisation du livre en lui-même est impeccable. La présentation de l’éditeur nous donne une bonne idée de ce que l’on va trouver dans ces pages.

Dans un environnement speampunk, Magna Spadarossa, une mystérieuse jeune femme, est à la recherche de sa soeur Sonja. Dans sa quête, elle rencontrera force vilains mais elle sera heureusement aidée par des héros légendaires.

On retrouvera dans ce livre tout l’univers steampunk où se croisent les personnages mythiques revisités de bandes dessinées américaines : Vampirella, Red Sonja, Zorro, The Green Hornet et Kato, Flash Gordon, le Phantom et bien d’autres icônes du comics…

Bill Willingham, le célèbre auteur de Fables, honoré de 7 Eisner Award, réinvente avec Legenderry une histoire dans laquelle les personnages principaux du team de l’éditeur américain Dynamite vous entraînent dans une aventure époustouflante.

Ce comics est un peu comme un florilège des meilleures choses que peut proposer Dynamite Comics. De personnages que je connaissais tels Vampirella, Red Sonja ou encore Zorro et Flash Gordon, en terminant par Phantom ou The Green Hornet, on retrouve une galerie de personnages impressionnante qui accompagne la jeune Magna dans ses aventures. Alors oui d’aucun diront que le scénario est avant tout une simple justification à la présence d’autant de protagonistes phare, et ils n’auront pas forcément totalement tort évidemment. Oui le scénario est simple à souhait mais en tant que lecteur cela fait du bien de lire quelque chose de purement reposant, une aventure unique et étrange mais prenante. Car oui même si le scénario est simple, l’enchaînement de rencontres que va faire la jeune femme, ainsi que le complot qui se trame en sous-main ajoute un sel appréciable.

Le dessin pour sa part est clairement agréable. En effet le trait est net, les couleurs vives et les actions parfaitement représentées. On sent que Bill Willingham est un auteur qui a de longues années derrière lui et on comprend parfaitement pourquoi il a remporté tant de prix. Le chapitrage court chacun dédié à un héros permet d’accentuer le rythme global du récit et de développer le nombre d’histoires que l’auteur veut nous proposer.

Le côté steampunk de l’ensemble, allié au fait d’adapter à cet univers les héros, est vraiment intéressant et rajoute de l’intérêt. Le steampunk est un genre qui a le vent en poupe et donc le réemployer ici n’est absolument pas stupide. Quand on voit le succès d’un Lady Mechanika chez Glénat, on se dit que le genre est encore clairement porteur et donc l’employer permet à la fois d’assurer le succès du livre mais également de donner aux lecteurs ce qu’ils attendent. Une bonne idée donc.

L’humour qui se dégage de ces pages est également un excellent argument de vente pour le lecteur. En effet non seulement les héros de Dynamite peuplent cet album, mais en plus ils ne sont pas avares de bons mots et cela aide à rafraîchir l’ambiance générale. Même parfois certains noms m’ont fait bêtement sourire par les références qu’ils donnent, par exemple « L’Homme qui valait trois zilliars » et ça fait du bien. Je ne m’y attendais pas forcément dans ce type de comics et j’ai apprécié ce bonus non négligeable.

Avec Legenderry, Graph Zeppelin nous propose un comics haut en couleurs, avec une réalisation soignée, une traduction impeccable et somme toute clairement abordable. Je ne peux que conseiller ce titre à tous les fans de steampunk et à ceux qui aiment les bande-dessinées emplies de héros puissants…

Legenderry, a steampunk adventure
Bill Willingham
Graph Zeppelin
2017

Eldricht Tales

A propos de Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Lisez aussi

Arcadia -Intégrale – Fabrice Colin

Londres, 1872. Dans le monde d’Arcadia, la réalité a les couleurs du rêve : un …

Incassable – M. Night Shyamalan

Elijah Price souffre depuis sa naissance d’une forme d’ostéogenèse. S’il reçoit le moindre choc, ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *