Home / Livres / Fantasy / Le dernier roi des elfes – Sylvie Huguet

Le dernier roi des elfes – Sylvie Huguet

Le Clef d’argent est une association qui s’attache à publier des textes liés aux univers de l’imaginaire et Le dernier roi des elfes est le premier de leurs ouvrages que j’ai entre les mains. C’est donc avec grand plaisir que j’ai découvert les publications de cet éditeur et je dois dire que j’ai été très loin d’être déçu…

Ma première surprise concerne le format. Je m’attendais à quelque chose de plus grand mais non en fait ce roman est au format poche, assez fin et doté d’une couverture de toute beauté. Signée par Ash elle donne tout de suite le ton du voyage que le lecteur va entreprendre. Véritable invitation cette couverture ne peut que pousser le lecteur à tourner avidement les pages de ce court roman. Entrons donc de ce pas dans l’univers de Lindyll…

Vous devez tous commencer à le savoir je suis un ardent défenseur des plumes françaises en matière d’imaginaire. Ce que j’aime chez elles ce sont la poésie qui se dégage des textes, leur romantisme qui, loin d’être éculé, parvient à merveille à emporter le lecteur loin de la grisaille quotidienne. Sylvie Huguet, que je découvre avec ce roman fait partie de ces auteurs que je vais probablement suivre au fil du temps. Son écriture fluide et poétique est parvenue à inspirer mon esprit, ce qui est assez rare.

Revenons un peu au roman en lui-même : le scénario reste assez classique. La guerre fait rage entre les elfes, créatures sylvestres et enclines à la paix, et les humains conquérants et rustres. Un enfin est humain est adopté par Ilgaël, le roi des elfes, et ce sont les aventures de ce elfe d’adoption que nous allons suivre. Lindyll va vivre une vie de danger où sa nature humaine risque de lui coûter cher…

Bien que ce synopsis improvisé ne fasse pas réellement envie car je ne suis pas doué pour cela il faut rendre à l’auteure la grâce de son écriture. Elle parvient à faire d’une histoire au final assez classique un pur moment de jouissance littéraire. Sa manière de décrire les forêts luxuriantes, les combats sauvages et l’ensemble des éléments de son roman vient juste séduire le lecteur plus qu’il ne pourrait s’y attendre.

Toutefois ce roman n’est pas exempts de petits défauts. D’un point de vue éditorial le fait de placer une carte à la fin de l’ouvrage oblige le lecteur à ne la découvrir qu’arrivé à la fin de sa lecture. Cela créé une légère gêne mais sans réellement handicaper l’ensemble. Le plus gros défaut est dû au format même de ce roman. En fait il est conçu pour être fin et donc certains éléments demanderaient à être développé. Finalement au-delà de la satisfaction ressentie à la lecture du dernier roi des elfes je me suis demandé pourquoi il était si court alors qu’un magnifique récit épique et poétique pouvait être écrit à partir de cette base. Mais finalement la brièveté n’est-elle pas une manière de laisser le lecteur se créer son propre roman, de le pousser à entre toujours plus loin dans l’univers pour en découvrir toutes les facettes ?

Le dernier roi des elfes est parvenu à me conquérir tout entier. Je suis relativement exigeant en matière de fantasy et encore plus quand celle-ci prends des connotations celtiques. La Clef d’Argent propose donc un excellent texte, une plume rare et cette découverte fut pour moi une véritable révélation. Je vais suivre la carrière littéraire de Sylvie Huguet de près car en un seul roman de 100 pages elle est parvenue à entrer dans mon classement personnel des plumes françaises les plus douées…

Le dernier roi des elfes
Sylvie Huguet
La Clef d’Argent

9 €

 

About Thomas Riquet

Passionné de littératures de l’imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d’Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom.

Ce faisant il assure également la direction littéraire d’anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Check Also

Anna – La Fille des Cauchemars tome 1 – Kendare Blake

« La ville est plus hantée que je ne l’aurais cru. Une énergie macabre fourmille dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *