Home / Livres / Fantasy / La Quête d’Ewilan – T.1 D’Un Monde à l’Autre

La Quête d’Ewilan – T.1 D’Un Monde à l’Autre

EWILAN_Tome1En ce mois d’octobre 2013 Glénat nous propose l’adaptation en bande dessinée de la trilogie de Pierre Bottero, La Quête d’Ewilan dans un premier tome intitulé D’un Monde à l’Autre. C’est Lylian Klepakowsky qui s’occupe d’adapter le texte et donc du scénario. Laurence Baldetti s’occupe du dessin et Loïc Chevallier des couleurs.

Avant de me pencher sur la réussite (ou l’échec?) de cette adaptation, voici le résumé de l’éditeur :

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité.

Série vendue à deux millions d’exemplaires et traduite dans une dizaine de langues, La Quête d’Ewilan s’est imposée comme une référence absolue en matière de roman de fantasy pour adolescents, dont voici l’adaptation en BD. En charge du dessin, la talentueuse Laurence Baldetti (Perle Blanche) restitue à merveille le scénario précis de Lylian et illumine cet univers fabuleux de son trait souple et dynamique.

EWILAN_Tome1_1

Un scénario digne de l’œuvre originale….

De nombreuses œuvres littéraires d’aujourd’hui sont adaptées au cinéma, dans les jeux ou même la bande dessinée. Faire une adaptation est aujourd’hui autant un marché juteux que risqué, très souvent les fans de la premières heures, également appelés puristes sont déçues par les adaptations et ne se privent pas de déferler des propos fort virulent sur internet sous le couvert de l’anonymat. Et encore une fois, La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero ne fait pas exception et dès l’annonce de son adaptation en BD par Glénat, de nombreux sceptiques ont élevés la voix. C’est pourquoi je vais être asse clair ici : j’ai jugé la BD comme une œuvre a part entière, volontairement, et je ne veux en aucun cas faire une comparaison. Donc si vous attendez de moi que je vous dise si l’adaptation suit ligne par ligne le livre originale et y est conforme, vous serez déçu. Par contre si vous me demandez si j’ai été emballé par le l’histoire présentée par la BD, je vous dirais oui !

Bien que les rouages utilisés ici sont d’un classique éprouvé : l’élu/prodige dont la quête initiatique sera de sauver le monde en bravant les dangers aux cotés de ses fidèles compagnons, il faut dire que le tout ne manque pas d’originalité ! Tout d’abord aborder la magie ici nommée le Dessin, comme étant le pouvoir de faire devenir réalité ce que l’on imagine est tout bonnement génial et surtout différent de la représentation classique que nous avons de la magie dans la Fantasy.

Camille, qui âgée de treize ans se découvre soudain le pouvoir de passer entre notre monde et celui de Gwendalavir, me fait fortement penser à Lyra de l’excellente œuvre de Philip Pullman, A la Croisée des Mondes, et venant de ma part cette comparaison est plutôt un compliment.

Il y aurait en fait beaucoup de choses à dire, mais je risquerais alors de vous en révéler trop et gâcher le plaisir de la découverte, c’est pourquoi je vous dirais simplement que le scénario ne vous surprendra point si vous êtes habitué de médiéval-fantasy, mais nous avons ici du très bon et il serait dommage de bouder notre plaisir.

EWILAN_Tome1_2

Une magie nommée Dessin…

Tout comme le scénario, le dessin de Laurence Baldetti et les couleurs de Loïc Chevallier font mouche. Avant parler du trait, je m’attarderais sur le placement et la lisibilité des cases qui est ici fort réussi : on comprends facilement ce qu’il se passe et ce que font les protagonistes que ce soit dans les moments de calmes ou d’action, ce qui démontre un bon travail d’équipe entre la scénariste et la dessinatrice. Les dessins sont quant à eux globalement réussis, les décors du monde fantastique de Gwendalavir sont superbes, le design des personnage est plus neutre. Pour ce qui est des couleurs le nuancier est bien choisis, surtout que j’adore le changement d’intensité entre les deux mondes : notre monde ayant un coloris plus pastel, alors que celui de Gwendalavir est bien plus intense et saturé.

 EWILAN_Tome1_3

La suite ! La suite…

Ce premier tome de La Quête d’Ewilan à tout pour séduire les amateurs de bd et de médiéval-fantasy. Riche d’une histoire que l’on sait déjà une réussite et bien adaptée ainsi que d’un dessin sympathique il serait dommage de se priver. Il ne me reste plus qu’à espérer que la suite ne tardera pas trop !

La Quête d’Ewilan – Tome 1
D’un monde à l’autre
Scénariste : Lylian
Dessinateur : Laurence Baldetti
D’après le roman de : Pierre Bottero
Coloriste : Loïc Chevallier
Editeur : Glénat
Prix : 14,95€

About Graff

Étudiant dans les milieux de l’illustration et du jeu vidéo, Graff depuis son enfance préférait déjà les Jules Verne et la trilogie de la Croisée des Mondes de Pullman aux nombreux classiques que ses parents luis faisaient dévorer. Depuis sa passion pour les belles histoires n’a cessé de croitre au travers de tous les livres, bandes dessinés, jeux vidéo, manga et autres dessins animés japonais qui lui tombaient sous la main.

C’est cet amour des histoires fantastiques qui le poussent à choisir le monde des arts et du jeu vidéo, dans l’espoir qu’un jour il pourra partager lui aussi de fabuleuses histoires que ce soit dans des bandes dessinées, jeux vidéo ou tout autre moyen qu’il aura à sa disposition. Alors quand on lui soumet l’idée de participer à l’aventure Mythologica il n’hésite pas longtemps à postuler.

Check Also

Colorado Kid – Stephen King

  L’un s’appelle Dave Bowie, l’autre Vince Teague. L’un est gros, l’autre est mince. L’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *