Home / Interviews / Entretien avec Jujux Letilly, chanteur de Clouds of Dementia

Entretien avec Jujux Letilly, chanteur de Clouds of Dementia

Crédit Photos – Gaël Hervé Photo

Après avoir écouté à maintes reprises le très réussi Seventh Seal, l’envie d’en savoir plus et de les faire connaitre plus largement m’a gagnée. J’ai donc contacté le groupe et c’est Jujux qui a bien voulu répondre à mes questions. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Seventh Seal et Clouds of Dementia.

eMaginarock :  Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous vous présenter un peu ?

Jujux Letilly : Clouds of Dementia s’est formé courant 2014 avec Ben et Chérubin aux guitares, Azra à la batterie, Fred à la basse et moi au chant. Après quelques shows à Nantes et ses environs, dont quelques premières parties comme Barabbas et Bottle Doom Lazy Band, nous avons enregistré notre premier EP Seventh Seal en juin 2016. En décembre de cette même année, Cécile a remplacé Fred à la basse et après quelques dates avec cette formation, nous travaillons aujourd’hui sur notre premier album.

eMaginarock : Quelles sont vos sources d’inspirations ?

Jujux : Les thèmes classiques du Doom , le satanisme, la mort , le désespoir et pas mal de colère. Au niveau musical nous sommes très influencés par des groupes comme Candlemass, Saint Vitus, Pentagram et bien évidemment, Black Sabbath !

eMaginarock : Comment vous etes vous rencontré et qu’est ce qui a déclenché cette envie de monter un groupe ensemble ?

Jujux : Nous nous connaissons depuis des années ! Azra et moi avions déjà joué ensemble par le passé.  En fait, Clouds Of Dementia à démarré comme un side project : Ben et Azra jouaient alors dans un groupe de Hard et j’étais bassiste dans un groupe de Black. J’étais fan de Doom Metal depuis toujours mais il était difficile de trouver des musiciens motivés à jouer ce style, jusqu’au jour où nous avons décidé de tenter l’expérience. Petit à petit, ce groupe a pris de plus en plus d’importance pour nous et nous nous y consacrons depuis.

Crédit Photo Meo–Cécile, nouvelle bassiste de Clouds of Dementia

eMaginarock : Pouvez-vous nous parler de votre EP, Seventh Seal  ?

Jujux : Seventh Seal est un EP de 5 morceaux et je pense que chacun de ces titres montre une facette différente de Clouds of Dementia. Welcome est le tout premier morceau que nous avons composé et nous venions juste de finir My Friends.Je pense que l’on peut entrevoir une petite évolution dans notre style au fil des chansons.

eMaginarock : Comment s’est passé l’enregistrement ? vous avez eu une proposition ou vous vous etes juste lancé après des mois de recherches pour un studio ?

Jujux : Nous connaissions déjà Hk et nous apprécions son travail. On s’est donc tout simplement tourné vers lui pour enregistrer notre premier EP au Vamacara studio et nous en sommes très satisfaits. C’était vraiment intéressant d’avoir un avis extérieur sur la façon dont nous jouions ces morceaux, et vraiment impressionnant d’entendre notre musique avec un vrai son de studio ! Avec du recul, j’entends des petits détails que j’aurais certainement voulu peaufiner ou refaire mais globalement, je suis très fier de l’enregistrement.

Crédits Photo : Gaël Hervé Photo –Azra

eMaginarock : Quelles étaient vos priorités niveau rendu pour l’EP ?

Jujux : Nous voulions faire ressortir le côté heavy des compos, ainsi que le côté Old School, sans pour autant tomber dans le trip vintage 70’s. Nous ne voulions surtout pas non plus d’un son occult stoner à la Electric Wizard car il y a beaucoup trop de groupes dans ce style.

eMaginarock : Y-a-t-il une histoire derrière le titre My Friend ?

Jujux : Pas vraiment une histoire, c’était plus un état d’esprit dans lequel je me trouvais alors : Je me sentais mal, déprimé et je n’arrivais pas à l’exprimer. C’est lors d’une répète, pendant que nous faisions tourner ce riff que j’ai commencé à chanter ces premiers mots  »I awake, stay in my bed, I wanna die my friends ».  A partir de là, le texte ne pouvait qu’évoquer une lettre de suicide, mais j’ai toutefois préféré le réécrire car je trouvais la première version trop explicite et violente. Je ne voulais pas faire une apologie, juste exprimer un sentiment que l’on est peut être malheureusement amené à ressentir à un certain moment de la vie. Quoi qu’il en soit, ce morceau à été, en quelque sorte, ma thérapie et j’éprouve toujours quelque chose à la chanter.

eMaginarock : Quel est le titre que vous aimez le plus jouer ? Le plus écouter ?

Jujux : J’adore Seventh Seal, c’est toujours un bonheur de la jouer d’autant plus que les gens ont l’air de bien l’aimer aussi, donc…

Crédit Photo Meo — Jujux

eMaginarock : Comment se passe le processus le composition des titres ?

Jujux : Tout simplement. Chaque membre du groupe apportent ses idées en répète , et c’est en groupe que les contours s’affinent et que la structure du morceau se dessine. Une fois cette structure définie, je m’attaque alors aux mélodies vocales et aux textes.

eMaginarock : Quels sont les groupes que vous écoutez en ce moment ?

Jujux : Nous écoutons pas mal de groupes dans des styles très différents, bien que cela reste très rock et Metal. J’écoute aussi bien Lynyrd Skynyrd que Burzum pour ma part. Ca dépend de l’humeur (sourire). Et puis je reste un fan ultime de Type O Negative et Black Sabbath bien sûr !

Crédit Photo Méo — Ben

eMaginarock : Quels sont vos projets en cours? Vos rêves en tant que musiciens ?

Jujux : Et bien, nous travaillons actuellement sur le premier LP de Clouds of Dementia. Nous espérons faire du mieux possible et nous avons vraiment hâte de remonter sur scène et pouvoir échanger avec le public !

eMaginarock : Un petit mot pour la fin ?

Jujux : Merci beaucoup pour ton interview et l’intérêt que tu porte à notre groupe ! Merci à tous ceux qui nous soutiennent !
À très bientôt!

eMaginarock : A très bientôt sur scène et merci d’avoir pris le temps de me répondre.

Pour les suivre :
FB : https://www.facebook.com/cloudsofdementia/
Soundcloud : https://soundcloud.com/clouds-of-dementia
Bandcamp : https://cloudsofdementia.bandcamp.com/

About Jehleen

Bonjour je m’appelle Jeh’ j’ai 29 ans bientôt 32 et j’aime les hyènes. Parce que les hyènes c’est un animal dont on parle jamais alors…..
Passionnée de SF (films, série télé, livres!), de vieux films et de musique, grande amatrice de mangas et films asiatiques (Takeshi Kitano, Wong Kar Wai), de chats. Je suis touche à tout mais le métal reste mon point d’ancrage. Un peu geek à mes heures (les MMO, c’est mal m’voyez) avec un humour particulier, normal quand on oscille entre les Monty Python et South Park. j’aime les défis, le premier était de me lancer et communiquer ma passion, me voilà sur E maginarock, le suivant sera d’apprendre un instrument de musique. Keep smiling, keep on rocking!

Check Also

Entretien avec Baptiste, de Stolen Memories

Stolen Memories, c’est du metal prog bien comme on aime chez eMaginarock. Et lorsque les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *