Accueil / Livres / Alan Moore – Jérusalem en approche !

Alan Moore – Jérusalem en approche !

C’est aux éditions Inculte qu’un roman monumental par l’auteur et scénariste de comics et  bandes dessinées Alan Moore  (Watchmen, V pour Vendetta et From Hell), est en approche rapide. Et pas n’importe quel roman, un plus-que-pavé de rien moins que mille deux cents pages dont l’ambition est manifeste et qui promet d’autant plus que l’on connaît les influences de Moore – des auteurs tels que William Burroughs, Thomas Pynchon, Michael Moorcock ou H.P. Lovecraft. Le Jérusalem d’Alan Moore sera sans doute un des évènements littéraires de l’automne 2017. Sortie programmée le 30 août prochain : les curieux ont le temps de trépigner. En attendant, voici la présentation qu’en fait Claro, en charge de la traduction de 1200 pages de l’ouvrage :

« Et si une ville était la somme de toutes les villes qu’elle a été depuis sa fondation, avec en prime, errant parmi ses ruelles, cachés sous les porches de ses églises, ivres morts ou défoncés derrière ses bars, les spectres inquiets ayant pris part à sa chute et son déclin ? Il semblerait que toute une humanité déchue se soit donné rendez-vous dans le monumental roman d’Alan Moore, dont le titre – Jérusalem – devrait suffire à convaincre le lecteur qu’il a pour décor un Northampton plus grand et moins quotidien que celui où vit l’auteur. 

Partant du principe que chaque vie est une entité immortelle, chaque instant humain, aussi humble soit-il, une partie vitale de l’existence, et chaque communauté une cité éternelle, Alan Moore a conçu un récit-monde où le moindre geste, la moindre pensée, laissent une trace vivante, une empreinte mobile que chacun peut percevoir à mesure que les temps semblent se convulser. 

Il transforme la ville de Northampton en creuset originel, dans lequel il plonge les brûlants destins de ses nombreux personnages. Qu’il s’agisse d’une artiste peintre sujette aux visions, de son frère par deux fois mort et ressuscité, d’un peintre de cathédrale qui voit les fresques s’animer et lui délivrer un puissant message, d’une métisse défoncée au crack qui parle à la braise de sa cigarette comme à un démon, d’un moine du IXe siècle chargé d’apporter une relique au « centre du monde », d’un sans-abri errant dans les limbes de la ville, d’un esclave affranchi en quête de sainteté, d’un poète tari et dipsomane, tous sentent que sous la fine et fragile pellicule des choses, qui déjà se fissure, tremblent et se lèvent des foules d’entités. Des anges ? Des démons ? 

Roman de la démesure et du cruellement humain, Jérusalem est une expérience chamanique au cœur de nos mémoires et de nos aspirations. Entre la gloire et la boue coule une voix protéiforme, celle du barde Moore, au plus haut de son art. »

 

Le site consacré au roman Jérusalem http://alanmoore-jerusalem.fr/

 

À propos Alaric

Lecteur surtout de littérature générale, mais fervent défenseur des littératures de l’imaginaire dès qu’elle transcendent le genre et viennent nourrir, et même enrichir, le domaine précité. Pas très attaché aux étiquettes, donc, et toujours prêt à plonger dans un volume original, en espérant y trouver une de ces œuvres qui sont capables de s’inscrire dans la durée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Bibliomancien – Magie Ex Libris tome 1 – Jim C Hines

Magie ex libris est une série de Jim C Hines en 4 tomes, dont deux ...

Watch Dragon ball super