Sixième album studio pour les finlandais de Battle Beast, trois ans après No More Hollywood Endings. De nouveau on retrouve une Noora Louhimo à son meilleur niveau, sa voix portée par les compositions power très réussie du groupe. Et cette fois c’est sur le thème du cirque que le groupe s’aventure avec Circus of Doom.

Dès Circus of Doom et sa petite ritournelle inquiétante, vite suivie par des guitares mélodiques et puissantes. On assiste à une présentation par la Madame Loyale parfaitement menée de ce cirque inquiétant et étonnant. Clairement le groupe joue le jeu de son thème et compte continuer sur les dix pistes de cette galette. La voix de Noora résonne en tous cas de nouveau et cela fait du bien tant sa puissance vocale est impressionnante.

Tout l’album est à l’avenant : des compositions énergiques, prenantes et efficaces. Prenons par exemple un Master of Illusion et son clavier si parfaitement trouvé, suivi par la rage vocale de la chanteuse et renforcé d’un solo de guitare bien exécuté. Ou encore The Road To Avalon, très inspirante. Mention spéciale à Eye of the Storm qui avec sa mélodie constamment rappelée vient nous en mettre plein les oreilles pour notre plus grand plaisir.

La bête de guerre finlandaise n’a rien perdu de ses crocs pendant ces trois ans, bien au contraire. L’accroche des guitares a toujours autant de mordant et la voix de Noora séduit toujours autant de part sa puissance brute impressionnante. Circus of Doom est un excellent album de power qui devrait rencontrer très largement son public…

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.