Retour dans l’univers de Terrarium, ce manga de science-fiction dont le premier tome a su à la fois me surprendre et me séduire. On retrouve les personnages de Chico et de Pino qui poursuivent leurs aventures, cette fois dans un toute autre ambiance puisqu’ils vont découvrir un nouveau monde de l’arcologie, recouvert d’eau et soumis à des pluies diluviennes qui vont causer sa perte.

Chico l’humaine et son petit frère Pino le robot sont parvenus a une colonie encore habitée, mais celle-ci, baptisée “Rainforest”, est sujette à des pluies constantes qui menacent d’engloutir toute habitation humaine.
Si face à cette fin annoncée, les adultes se laissent aller à la résignation, une jeune fille malade tente de vivre de toutes ses forces.
Un récit d’aventure SF crépusculaire.

De nouveau ce tome s’avère assez mélancolique, même si moins contemplatif que le précédent. Nos deux héros vont être plus dans l’action, afin de tenter d’aider la jeune Lena et faire en sorte que le peuple de Rainforest ne voit plus sa fin comme inéluctable. Cette nouvelle aventure, étonnante et surprenante, va également nous permettre d’en découvrir plus sur les habitants de l’arcologie, aussi bien que sur Chico et son frère. Chaque page est une plongée toujours plus profonde dans l’univers de l’arcologie et personnellement je me suis délecté de l’histoire proposée. Yûna Hirasawa arrive à nous conserver un caractère assez enfantin via ses deux héros, tout en nous parlant de problématiques graves. Un succès intégral sur le plan du scénario qui donne très clairement envie de se plonger dans la suite.

Le dessin proposé ici est une nouvelle fois d’une qualité impressionnante. On y retrouve un souci du détail qui va nous poussez à relire la série. En effet des éléments annonçant la résolution sont cachés dans les différentes cases et détails présents. En repassant dessus il est vrai que tout au long du récit les clefs nous sont données. Les scènes d’actions sont dépeintes avec autant d’efficacité que les passages plus contemplatifs et esthétiques et on ne regrette à aucun moment de s’attarder sur les pages de ce manga.

Avec ce second tome de Terrarium Yûna Hirasawa nous pousse à aller encore plus loin dans son univers, à plonger toujours plus avant dans son arcologie sur les traces de ses deux héros. A la fin de ce tome nous en sommes à la moitié de l’histoire générale et je dois dire que je ne sais absolument pas où l’on va être menés…

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de cultures alternatives, Thomas dirige eMaginarock depuis 2008. Editeur, photographe, anthologiste, graphiste... ses casquettes ont été nombreuses dans sa vie, un peu comme un chapelier fou, mais avec toujours une ligne directrice qui s'est dégagée : faire découvrir les univers qu'il aime aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.