Songes d’Irlande II, Trahisons – Nora Roberts

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé Breen, Keegan et Marco pour la suite de leurs aventures !

Breen et Keegan ont emmené Marco à Talamh, et celui-ci est déterminé à y rester jusqu’à ce que Breen vainque le terrible Odran. Avec courage et volonté, la jeune femme perfectionne ses talents en magye et en protection. D’ailleurs, ses précieuses visions l’aident à comprendre qu’une guerre se prépare… Dans ce monde hors du temps où règne le danger, Breen va de découverte en découverte. Mais elle fait aussi des rencontres décisives… Comme celle d’une certaine Shana, qui se pose en rivale et met en péril son lien avec Keegan.

Malgré la menace omniprésente, Breen, Keegan et Marco mèneront-ils à bien leur combat pour faire régner la lumière ?

Le récit reprend exactement là où on l’avait laissé. Suite à la visite de Keegan aux Etats-Unis, nos trois protagonistes atterrissent donc à Talamh pour y poursuivre leur quête.

On y retrouve ce qui avait fait leur charme dans le précédent tome. Et si les quelques stéréotypes demeurent, dans l’ensemble chacun se montre attachant : Breen s’affirme au fil des jours, Keegan alterne entre impatience et bienveillance et Marco répand sa bonne humeur sur tout ce petit monde. Point appréciable, Breen est loin de l’héroïne idéale à qui tout réussit. Certes, le salut de Talamh tourne autour de ses talents. Elle n’en demeure pas moins humaine et faillible. A ses côtés, Marco se montre bien meilleur élève. Sa présence, loin de se limiter à celle du fidèle compagnon, se révèle de plus en plus indispensable.

La relation entre Keegan et Breen, très attendue de ce second tome, s’étoffe elle aussi au cours des pages. Là encore, j’y ai retrouvé la subtilité que j’avais appréciée dans le premier volume, et qui manque trop souvent aux œuvres de romances. Loin des évidences habituelles, cette relation là s’écrit avec prudence, en arrière plan du danger qui menace. Elle se développe par touches ponctuelles, sans que le récit s’y consacre outrageusement. Le qualificatif sexiste de “littérature féminine” dans lequel ce titre est classé ne s’applique donc absolument pas ici, à moins de considérer qu’un homme est incapable de lire un roman d’aventures dont l’héroïne est une femme.

Rien à redire non plus côté scénario : je n’ai pas vu filer les pages. On entre immédiatement dans le vif de l’histoire, pour ne plus en ressortir. Breen et ses compagnons franchissent des obstacles de plus en plus nombreux, de plus en plus douloureux. Là où le premier tome se voulait comme une initiation, Trahisons se dévoile à travers ses pérégrinations, ses combats, ses coups bas. L’auteure nous fait voyager sur les routes de Talamh, des prés à la capitale en passant par les montagnes et leurs dragons. L’occasion de faire quelques incursions supplémentaires du côté d’Odran, ce qui ne manquera pas d’intriguer les lecteurs. On devine d’autres univers affleurant derrière les portails, sans en découvrir plus pour le moment. Le final est explosif, à la mesure du reste.

Conclusion

Ce second tome est donc une excellente lecture, qui a su me donner l’envie de découvrir la fin de l’histoire !

Titre : Trahisons
Série : Songes d'Irlande
N° du tome : 2
Auteur(s) : Nora Roberts
Illustrateur(s) :
Traducteur(s) : Anaïs Goacolou
Format : Grand format
Editeur : J'ai Lu
Collection :
Année de parution : 2022
Nombre de pages :
Type d'ouvrage : Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.