Groupe lyonnais, Last Addiction propose un heavy teinté de hardcore. Leur premier album, Inner Abyss, fait suite à un premier EP qui leur a permis de tourner sur quelques très belles scènes.

On ressent directement dans ces huit titres l’ambiance heavy voulue par le groupe. Par exemple le riff lourd et puissant de Welcome In My Badland, renforcé par l’alternance entre la voix claire et le chant saturé intense. Ma préférence va à cette seconde voix sur tout l’album, car j’ai trouvé la voix principale parfois un peu trop aigue à mon goût. Néanmoins l’ensemble des compositions de l’album est d’excellente qualité, avec quelques titres forts comme Inner Abyss, ou encore Between Two World, qui donnent une bonne idée de ce que la musique du groupe peut être.

Inner Abyss est un bon album de metal, que je ne classerais quand même pas dans le heavy tant les influences core sont important, notamment vocalement. Le groupe invite clairement à les écouter grâce à des riffs accrocheurs et une composition impeccable. A suivre à l’avenir pour voir ce qu’il adviendra des lyonnais.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *