Entretien avec Nico, bassiste et chanteur de Olympus

Bonjour, et merci de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions. Est-ce que tu peux tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais dans Olympus ?

Bonjour et merci de prêter attention à mon projet. Je m’appelle Nico (aka Acilnos) je suis à la basse et au chant pour ce projet qu’est Olympus : du Black/Death Martial sur la thématique de la mythologie Grecque.

Comment en es-tu venu au metal, à la fois en tant que fan et en tant que musicien ?

J’ai découvert le Metal avec un clip de Marilyn Manson puis une compilation où l’on pouvait entendre Rammstein, Deftones ou encore Slipknot. C’est ce dernier qui m’a donné envie de faire ma propre musique que ce soit à la guitare, basse ou chant.

D’où vient le nom du groupe, à la fois des plus clairs et des plus surprenants ?

Je voulais un nom clair et très percutant. Je voulais aussi que l’on comprenne de suite la thématique abordée par le groupe et en plus je ne voulais pas d’un logo type « Death Metal » pour sortir du lot.

Comment définirais-tu la musique de Olympus ?

Olympus c’est du Black/Death Metal violent agressif mais qui garde un côté épique et mélodieux dans une gamme dite « orientale ».

« Gods » est le nouvel album du groupe. Comment s’est passée son écriture ?

J’ai écrit cet album il y a 10 ans en attendant de trouve les zickos qui pourraient le jouer avec moi sur scène. Lors des première répète (il n’y en eu que 2 au final) chacun a apporté ses idées pour améliorer l’album et nous sommes super fiers et heureux du résultat.

La musique d’Olympus est à la fois puissante et épique. Comment parviens-tu à cette alchimie ?

Tout est dit ! Je me suis beaucoup inspiré de groupes comme Behemoth, Belphegor ou encore Bliss of Flesh pour le côté puissant et du Ex deo, Septicflesh ou Rotting Christ pour le côté épique.

Où trouves-tu l’inspiration quand il s’agit d’écrire de la musique ?

Les groupes que j’écoute cité précédemment, les musiques de film, jeux video etc.

Quelle est ta piste préférée de l’album, et pourquoi ?

Houlà ! Dur comme question… je dirais Hades car c’est mon Dieu préféré, que la structure du titre est simple mais hyper efficace et que dans cette musique il y a tous les « ingrédients » qu’il faut.

Dans ce premier album vous avez fait le tour de douze des plus importantes divinités du panthéon hellénistique. Une fois cela fait il va vous rester des choses pour la suite ? Vous nous préparez quoi ?

Quatre albums sont déjà écrits pour Olympus et chaque album sera un « album concept » sur une thématique particulière. Le premier album est sur les principaux Dieux de l’Olympe, je vous laisse deviner les 3 prochaines thématiques.

Ça ressemblera à quoi un concert d’Olympus, quand vous aurez le droit d’en refaire ? Vous allez invoquer les éléments ?

Notre release party aura lieu le vendredi 1er Octobre au Muscadeath à Vallet. Si on arrive à faire tout ce qu’on a prévu pour ce show ça va juste être à l’image de l’album : épique et puissant.

Le confinement d’un musicien, ça consiste en quoi ? Beaucoup de musique avant tout ?

Moi je suis un fou de composition donc oui avec le confinement j’ai composé composé composé !

2021 a pour le moment été riche en sorties d’albums. Quel serait ton album de l’année ?

J’aurais voulu dire le dernier Ex Deo mais (malgré les compos qui sont juste impressionnantes de richesse et de diversité) je suis plutôt déçu du son et de la prod en générale. Par contre le dernier album de Thyrfing… oui, pour l’instant, c’est lui mon album de l’année.

Merci pour tes réponses et à bientôt au détour d’un concert !

Merci à vous de porter attention à ce projet qui me tiens particulièrement à cœur. Merci beaucoup et à très bientôt.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *