Après un premier EP éponyme, le groupe de rock alternatif français revient avec un second CD, Chasing Light. Un second effort toujours aussi efficace, cinq titres entraînants et réussis.

Bad Milk ouvre le bal avec un rock incisif, presque punk par moment. On se prend au jeu de ce que propose le groupe avec ce petit côté agressif mais surtout ces mélodies prenantes et inattendues, ces cassures musicales que l’on n’attends pas. Demon vient ensuite enchaîner, et là les guitares se font plus lourdes, avant qu’un aspect pop ne vienne reprendre le dessus sur les refrains. C’est frais, ça s’écoute parfaitement et l’auditeur ne peut qu’aimer une musique aussi dansante. Godspeed qui vient ensuite porte parfaitement son nom avec un rythme bien plus enlevé, plus rock, mais toujours aussi séduisant. Sick For Sleep continue ensuite avec un aspect plus garage rock fortement agréable à l’oreille. L’EP se conclue sur Fire Sweet Fire : une batterie qui démarre le morceau, un petit groove de chant, une guitare lente et saturée, un morceau au pas martial mais séduisant, plus langoureux que ses camarades.

Avec ce nouvel EP le groupe vient clairement chercher la lumière avec succès et parvient à nous convaincre que leur talent est indéniable. Chasing Light convainc et je vais continuer à suivre et à écouter ce groupe qui chaque fois me surprend agréablement avec leur musique.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Un commentaire sur “Chasing Light – New Favourite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *