Entretien avec Jukka, chanteur de Omnium Gatherum

Omnium Gatherum 2021. Century Media Records. Photo by Terhi Ylimäinen

Bonjour, et merci de prendre le temps de répondre à mes questions. Peux-tu tout d’abord te présenter et nous expliquer ce que tu fais au sein d’Omnium Gatherum ?

Bonjour à tous ! Je suis Jukka, chanteur du groupe.

Comment est-ce que tu t’es mis au metal, la toute première fois ?

Eh bien tout a commencé très jeune pour moi. Je pense que j’avais entre 7 et 10 ans quand j’ai réalisé que j’aimais beaucoup le metal. L’atmosphère vraiment particulière m’affecte vraiment de manière très positive. J’aime sa brutalité, tout comme ses douceurs qui sont placées ici ou là dans les morceaux. J’ai aussi tout de suite adoré l’imagerie assez sombre, avec des crânes et tout. Depuis ce jour tout ce qui touche au metal me séduit et c’est pourquoi j’ai décidé, adolescent, de participer à l’expansion de cette musique également. Cela a évidemment donné lieu à la création de différents groupes, et le reste de l’histoire a suivi.

Origin est votre nouvel album. Comment avez-vous travaillé dessus ? Qui écrit la musique, qui se penche sur les paroles ?

La phase de pré-production a débuté dès la fin de l’année 2019 quand nous sommes rentrés de notre tournée européenne. Puis il y a eu le confinement et nous avons réalisé que nous avions de ait beaucoup de temps pour préparer cet album. Mais nous voulions garder un certain rythme dans la réalisation des chansons, afin de ne pas stagner dans la création. Nous avons donc beaucoup créé au fil du temps, jusqu’à l’entrée en studio en avril 2021. Les premières idées de base viennent de Markus et moi, puisque nous sommes les principaux compositeurs et paroliers d’Omnium Gatherum. Les arrangements sont ensuite finalisés par tout le groupe évidemment.

Où trouves-tu l’inspiration quand il faut écrire de la musique ?

L’inspiration est vraiment tout autour de nous. Elle provient de sources surprenantes et variées. Pour moi l’inspiration se met en route quand je travaille, que je m’isole pour écrire. De même les évènements de la vie sont de grandes sources d’inspiration, d’un magnifique lever de soleil aux matins brumeux, ou encore la senteur d’une tasse de café fraichement moulu. Les autres arts sont également sources d’inspiration, par exemple les livres, les films, les arts visuels. A mon sens l’inspiration est toujours présente, pour peu que l’on sache l’atteindre.

Omnium Gatherum 2021. Century Media Records. Photo: Terhi Ylimäinen

La musique du groupe est à la fois épique avec des guitares puissantes, un chant très présent et des orchestrations épiques. Comment travaillez-vous particulièrement ces trois aspects de la musique d’Omnium Gatherum ?

Merci pour cette sympathique description de notre musique. Travailler au sein d’un groupe est toujours affaire de coopération entre les membres. Notre style, qui s’est formé et affirmé au fil des années, est le résultat de l’évolution du groupe. Quand on en arrive aux détails, je pense que les trois aspects que tu mentionnes sont devenus notre marque de fabrique pour chaque chanson, et cela dès la composition. Pour les guitares je dirais qu’elles sont un mix entre du mélo death à l’ancienne et du Def Leppard des années 80. Quand on réunit tous ces types d’ingrédients cela commence à sonner comme du Omnium Gatherum. Concernant le chant il y a toujours cette tendance au mélange de growl, de cris et de chant clair en alternance. Les paroles et leurs sens ésotérique et exotérique jouent également un rôle capital dans la manière dont elles sont interprétées. Et enfin les orchestrations sont le fait de notre guitariste et du claviériste. Habituellement ils nous en font une démo puis perfectionnent ensuite le tout à la maison ou au studio.

Quelle est ta piste préférée sur cet album ?

C’est difficile à dire car cela varie tout le temps. A l’instant je dirais Tempest.

Comment avez-vous travaillé sur l’artwork de cet album ?

L’artwork a été réalisé par le chanteur originel du groupe, Olli-Pekka Lappalainen. Il est notre référence lorsque l’on en vient aux visuels d’Omnium Gatherum et il est derrière tous nos artworks. Habituellement on lui envoie les paroles ainsi que quelques riffs et un ou eux morceaux en pré-production. Ensuite il réalise sa magie et nous avons le visuel qui nous convient. C’est aussi simple que ça.

Qu’avez-vous encore de prévu en termes de clips ? Paragon et Reckoning sont déjà sortis, mais en avez-vous encore d’autres à proposer au public ?

Nous venons juste de sortir une troisième vidéo, Fortitude. Elle vient d’atterrir sur Youtube donc allez y jeter un œil en urgence ! Et il y a quelques petites surprises à venir en novembre avant la sortie de l’album.

Omnium Gatherum 2021. Century Media Records. Photo: Terhi Ylimäinen

2021 a été un très bon cru pour les albums. Lequel ou lesquels a eu ta préférence ?

J’ai été particulièrement occupé par tout ce qui est lié à la sortie de Origin et je n’ai donc absolument pas eu le temps de me plonger dans les nouveautés metal, désolé…

Le monde, et l’Europe, ont connu de nombreux confinements et des mesures sanitaires strictes qui ont gardé les musiciens éloignés de la scène. Comment avez-vous occupé ce temps-là ? Et je suppose que tu es plus que content de retrouver la scène ?

Oui on a vraiment hâte ! Les tournées, les shows spectaculaires sont capitaux pour nous. Le temps écoulé entre notre dernier concert et ceux à venir a été bien trop long mais nous a servi à préparer ce nouvel album. En dehors de cela on a traîné à la maison et fait ce que nous pouvions pour rester sains d’esprit. Les tournées sont d’ores et déjà planifiées autour du globe donc attendez-vous à nous retrouver très vite sur la route.

Avez-vous déjà travaillé le nouveau set que vous allez présenter ? Je suis très excité à l’idée de vous voir à Paris à votre prochain passage.

On a beaucoup réfléchi à cette nouvelle setlist, et ce sera une combinaison des nouveaux morceaux, et de nos vieux classiques. Je pense que nous allons faire tourner les nouvelles chansons afin d’en jouer le plus possible d’ailleurs. Comme je l’ai dit juste au-dessus, nous sommes très excités  de revenir sur la route et nous défoncer pour le public !

Merci pour tes réponses et à bientôt au détour d’une scène !                               

 

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *