A cheval entre Lyon et Cleveland, les membres du groupe de punk rock One Life All In reviennent avec un nouvel EP, Letter Of Forgiveness, plein d’énergie et de bon son. Petite plongée dans leur univers !

Premier des six titres, Letter Of Forgiveness se montre à la fois efficace dès les premières notes et très mélodique. Les guitares sont bien présentes et la section rythme donne le tempo comme il faut. On reste dans la même veine avec Cold Hand Struggle, toujours aussi efficace et dansant. Du bon punk rock comme on aime, avec tout ce qu’il faut où il faut. Sacred Heart se fait plus majestueux et intense, les mélodies proposées par les guitares prenant plus de place. Vraiment agréable à écouter.

On attaque la seconde moitié de l’EP avec Hey man! Cette piste très brève, juste dans l’efficacité et dans le rythme énervé. Ça marche impeccablement de bout en bout, même si je l’ai trouvée un peu courte à mon goût. 83rd Dream débute en douceur, calmement, avant un emballement du plus bel effet sur le refrain. De nouveau le groupe montre une mélodie vraiment intéressante en plus de son rock énervé. On termine sur Discharge et son tempo lourd, prenant, alternant avec des moments plus énergiques et enjoués. Une belle réussite.

Avec ce nouvel EP le groupe confirme qu’il se pose comme une des étoiles montantes de la scène punk en France. Leur musique est énergique, efficace et mélodique à la fois, impeccablement jouée et chantée.

Thomas Riquet

Thomas Riquet

Passionné de littératures de l'imaginaire il cherche à faire partager sa passion au plus grand nombre à travers ses chroniques et le site. Depuis 2011 il est également anthologiste et directeur de la collection Reflets d'Ailleurs (Fantasy) des Editions Asgard, sous son vrai nom. Ce faisant il assure également la direction littéraire d'anthologie lorsque tous ses boulots lui en laissent le temps, ce qui arrive trop rarement à son goût..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *