Les Euthanautes – Tini Howard & Nick Robles

Graph Zeppelin a sorti récemment un petit album de comics à la quatrième de couverture assez intrigante comme vous pouvez le lire ci-dessous. Curieux j’ai donc poussé la couverture pour me plonger dans ce titre des plus inattendus.

Où vont les gens quand ils meurent ? C’est une question à laquelle religion et science  tentent de répondre… sans succès. C’est pourtant ce monde où le concept de la  mort dépasse les limites de la transcendance religieuse et devient un royaume inexploré  en soi que Thalia Rosewood, croque-mort et carrément obsédée par la mort  depuis toujours, et les Euthanautes, groupe d’aventuriers très spéciaux, vont explorer.  Un voyage à la découverte des réalités de l’au-delà.

L’histoire proposée par Tini Howard est juste à la fois extrêmement simple et débordante de complexité. Je m’explique : le postulat de base de personnes explorant l’après-mort est assez facile et courant, et l’on s’attend à un récit cousu de fil blanc. Alors qu’en fait pas du tout. Il parvient à rendre l’histoire de Thalia beaucoup plus intéressante et prenante qu’il ne semblait au départ, et ce pour notre plus grand plaisir. L’album étant assez court je ne peux pas entrer beaucoup plus loin que la quatrième de couverture dans le détail de l’histoire afin de ne pas vous spoiler. Sachez simplement que vous serez très surpris par certaines des surprises cachées au cœur de cet album. L’ambiance proposée pour sa part est à la fois scientifique, macabre, mélancolique. Tout ce que j’aime !

Le dessin de Nick Robles est pour sa part assez déroutant. A la fois empreint d’un certain dénuement sur certaines cases, il vient donner sur d’autres un foisonnement de détails qui m’a presque perdu. Le fait est que tout est pointilleux, détaillé et offre une foultitude de choses à observer pour mieux comprendre ce qui se passe. Les couleurs assez sombres et neutres fonctionnent aussi merveilleusement bien avec l’ambiance scénaristique de cet album.

Les Euthanautes est donc un excellent album, un peu en marge de ce que propose habituellement Graph Zeppelin, mais tout en gardant cet aspect SF très fort. L’histoire est inattendue, les personnages attachants, le dessin impeccable de bout en bout, et la réalisation technique est parfaite. Un album à découvrir d’urgence pour tous les fans de comics !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *