L’Ambre du Diable – Une aventure de Lucifer Box T2 – Mark Gatiss

Le premier tome des aventures de Lucifer Box, Le Club Vesuvius, m’avait surpris et ravi à la fois avec un personnage clairement atypique mais pourtant si attachant. Bragelonne propose donc en poche la seconde aventure de cet espion dandy au cœur du début du XXième siècle. Toutefois malgré les nombreuses qualités de la série, je me demande clairement ce qu’elle vient faire dans une collection Steampunk. Une fois cela dit plongeons dans cette aventure qui prend place vingt ans après le premier opus…

Une vingtaine d’années se sont écoulées depuis les événements scandaleux relatés dans Le Club Vesuvius. Lucifer Box, le plus sulfureux des agents secrets de Sa Majesté, est en mission à New York, où sévit un messie fasciste aux desseins purement diaboliques. Que se cache derrière ce mystérieux « agneau » recherché par le despote Desmond Olympe, et quelles créatures infernales s’apprête-t-il à invoquer à l’aide d’une obscure incantation médiévale ?

Le roman débute clairement sur les chapeaux de roue avec une course-poursuite en voiture dans New-York se terminant par la mort d’un gangster. Et à partir de là Mark Gatiss va rester sur le même rythme, sur la même intensité tout au long de l’aventure que va vivre son héros. Et cette fois, après avoir plongé dans des volcans, l’espion va devoir affronter une secte démoniaque, rien de moins. Le scénario de ce roman trépidant et parfaitement carré et à chaque chapitre Mark Gatiss va plus loin dans les surprises, jusqu’à ce grand final qui n’a de cesse de nous étonner de bout en bout.

Le personnage de Lucifer est toujours aussi truculent dans son rôle de dandy espion et séducteur, même si soyons clairs il va prendre très cher dans ce roman. Mais pourtant il parvient à rester aussi attachant, même si on sent bien que son histoire personnelle se fait plus profonde, avec notamment une Première Guerre Mondiale qui est passée par là. La galerie de protagonistes vient également s’étendre avec la disparition d’anciens partenaires et l’apparition de nouveaux tels que Flage, Aggie… Chacun vient s’imbriquer dans cette histoire de manière très intelligente. Mention spéciale pour une des femmes de ce roman et pour son prénom, mais je ne vais pas en dire plus.

Ce second tome des aventures de Lucifer Box me laisse un excellent souvenir, une lecture bien rythmée, avec une enquête vraiment tordue comme je les aime et un final explosif. L’Ambre du Diable (dont le nom est par ailleurs très bien trouvé au vu du roman) est vraiment à lire d’urgence si vous aimez les polars fantastiques bien faits. Pour le moment Bragelonne n’a pas publié le troisième opus des aventures de ce héros, espérons qu’ils le fassent bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *