La montagne brisée – Les Chevaliers de la Raclette tome 2 – Nadia Coste

Les Chevaliers de la raclette voyagent au Moyen Âge pour faire face à une montagne qui s’effondre ! Ils veulent prévenir les habitants de la chute imminente du Granier, mais difficile de convaincre des adultes quand on n’est qu’une bande de gamins. Heureusement, Nina, Serena et Mehdi ont plus d’un tour dans leur sac…

Déjà, avec un pitch comme ça, on se dit que le problème va être le même que dans le précédent tome. Et en effet, on ne croit pas une seconde que les enfants arrivent à sauver des vies! Surtout qu’on nous parle d’orage, de tremblement de terre et d’un pan entier d’une montagne qui s’effondre.

Le coeur de « l’aventure » dure uniquement 60 pages soit même pas la moitié du livre. L’ouverture récapitule par exemple beaucoup trop les relations entre les personnages. La révélation du père de Nina est d’une évidence telle qu’on s’en doutait depuis le second chapitre du premier tome! Le problème, c’est que cette série est destinée aux collégiens: l’écriture et la mise en place de l’intrigue ne sont pas du tout en accord avec la cible choisie. Au final, on se dit que c’est assez bébête.

Ici, pas de petit discours féministe, mais anti-racisme! Ca arrive comme un cheveu sur la soupe: une séquence qui n’apporte rien à l’intrigue juste pour glisser le sujet. D’ailleurs, en faisant écho aux éléments féminismes du premier volet, on notera quand même que les personnages masculins sont bien plus sympathiques et originaux…

La fin laisse présager six autres aventures des Chevaliers de la Raclette: ce sera définitivement sans moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *