Cuits à point – Elodie Serrano

Les éditions ActuSF ont lancé il y a quelques temps une collection proposant différents types de romans, même si beaucoup de steampunk. Dernière parution de cette collection intitulée Bad Wolf, Cuits à point est un roman d’Elodie Serrano mêlant de manière intelligente à la fois le steampunk, le policier et l’urban fantasy. Mais quelle est donc la saveur exacte de ce cocktail surprenant ? Je vais tenter de vous répondre

Gauthier Guillet et Anna Cargali parcourent la France pour résoudre des mystères qui relèvent plus souvent d’arnaques que de véritables phénomènes surnaturels. Mais leur nouvelle affaire est d’un tout autre calibre : pourquoi la ville de Londres subit-elle une véritable canicule alors qu’on est en plein hiver et que le reste de l’Angleterre ploie sous la neige ? Se pourrait-il que cette fois des forces inexpliquées soient vraiment en jeu ?

Je connaissais déjà la plume d’Elodie Serrano par le biais de ses nouvelles, mais j’étais curieux de voir ce qu’il allait en être sur un roman complet, d’autant plus lorsque ce qu’elle propose regroupe autant d’influences diverses. On retrouve dans Cuits à point autant de steampunk, que d’urban fantasy et de polar, et j’étais donc un peu inquiet de voir comment elle allait gérer cela. Et je vous confirme qu’elle s’en sort à merveille. Son duo entre Anna et Gauthier fonctionne aussi bien que Sherlock et Watson, avec lesquels on retrouve quelques similarités, Anton vient s’ajouter à ce duo et l’ensemble fonctionne très bien. La petite Maggie vient même ajouter une pointe de sel fort agréable.

Scénaristiquement on est face à une histoire plaisante sans qu’elle bouleverse pour autant les codes de l’imaginaire. Une enquête policière qui va les amener à rencontrer ce que Gauthier niera pendant encore longtemps : des créatures féériques. Clairement c’est intéressant et Elodie Serrano tient le début d’une bonne série. Développant son intrigue avec talent, nous invitant à la suivre dans son Londres fantasmé, elle nous propose ses différentes ficelles scénaristiques et les dénoue avec talent.

Le bémol de ce roman, mais qui en fait aussi sa force, c’est que tout tient principalement sur nos deux héros, sans qui nous aurions un roman sympathique mais un peu facile. Là la relation entre les différents membres du trio, les piques verbales amusants et la capacité de récit d’Anna rendent le tout vraiment attractif. Je suis vraiment curieux de voir ce que l’autrice proposera par la suite car elle a la matière pour nous proposer des aventures beaucoup plus complexes en conservant ce duo de choc.

Cuits à point est donc un bon roman de steampunk/urban fantasy à tendance policière. Après lecture, je le classerais en young-adult, même si n’importe qui le lira avec plaisir. C’est fluide, rafraîchissant, pas trop long. Un excellent moment de lecture à l’heure où je suis coincé entre quatre murs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *