Lollapalooza – Hippodrome de Longchamp – JOUR 1 – 20/07/2019 

Pour cette troisième édition du festival Lollapalooza millésime 2019 a su encore une fois réunir beaucoup de styles musicaux et donc tout autant de mélomanes. Que ce soit la scène electro, pop, rock, rap, française, techno, tout était organisé pour que chacun profite de chaque instant d’un festival qui s’est fait entendre à des kilomètres à la ronde! Arrivée sur le festival et c’était déjà un peu le parcours du combattant mais je trouve tout de même mon entrée et je découvre sous un ciel menaçant le village Lollapalooza

Je dois dire que les espaces étaient bien organisés. Le Perry Stage pour les fans d’électro ou techno, et les 3 scènes surélevées : Main Stage 1, Main Stage 2 et l’Alternative Stage et des food-trucks ou stands tout autour. Je dois dire que j’ai été plus que surprise de voir autant de stands proposant des burgers. Compte tenu de la chaleur annoncée ce weekend un jet d’eau géant était là pour rafraîchir les festivaliers, une merveilleuse idée surprenante lorsque l’on ne s’y attend pas ! 

Pour cette première journée parmi les 24 concerts répartis sur les 4 scènes proposés par Live Nation j’ai sélectionné 5 concerts. Une petite averse heureusement assez courte et me voilà partie pour le premier groupe sur la Main Stage 2. 

Le concert de la Main Stage 1 et de l’Alternative a peine terminé et les lumières s’allument sur cette grande scène. Metric entre sur scène et le show débute ! Un set d’une heure (pas plus, pas moins) qui commence sur les chapeaux de roues ! Ce groupe à déjà plus de 20 ans de carrière outre-manche et leur C.V est long comme un bras. Musiques de jeux-vidéos, albums, collaborations, ils ont clairement leur place dans la grande musique du rock.

Emily nous a offert un chant d’enfer entourée de James à la guitare, Joshua à la basse et de Joules à la batterie et le public a su leur rendre la pareille ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’enchaîne vite sur l’Alternative pour me mettre en place pour Skip the use. Prête à me prendre une claque ! Et hop ! Le set d’à côté fini, place au musiciens et que la fête commence ! Je n’arrive pas à voir la fin du public tellement ils sont venus nombreux et à en sentir les barrières bouger, c’était déjà le bordel dès les premières minutes. Chaque musicien est mis en avant mais Mat a su faire exploser un public déjà bien chaud ! Apothéose lors d’un lâché géant de faux billets, c’était un show avec un grand S !A peine le temps d’atterrir et je me suis dirigé vers un peu de douceur… 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jain entre en scène avec pour seul compagnon son instrument de musique. De quoi remettre un peu le cerveau en place avec la vague que je me suis prise en pleine face quelques minutes auparavant !

Le show est millimétré car Jain ne déloge pas à son style electro pop grâce a ses samples simples, efficaces et entraînant mais il laisse peu de place à de l’improvisation même si quelques moments partagés avec le public étaient présent pendant son passage sur la Main Stage 2. Le public est très réceptif et se laisse très vite emporté par Makeba, Alright, ou encore Come ! De quoi nous emporter dans son univers pendant une heure. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Changement de registre total, mais ne pas les voir aurait été un sacrilège. I AM. Même si l’univers du rap m’est peu connu, je dois admettre que j’étais assez curieuse de les voir sur scène. A la vue du nombre de photographes et de festivaliers, je ne suis pas la seule ! Les légendaires I AM. Une très bonne occasion de les voir sur scène et m’imprégner le temps d’un set de cette ambiance. Et quel concert ! Ils ont complètement retourné le Lollapalooza ! Un superbe set à la hauteur de mes attentes, a peine fini que je dois me rendre du côté de la prochaine scène. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La journée se termine sur Orelsan et sous un couché de soleil magnifique car malheureusement je n’ai pas pu accéder à Twenty One Pilot. Hey oui, encore du rap me diriez-vous, mais dans la continuité d’I AM, c’était plutôt sympa et je vous réserve une deuxième journée beaucoup plus rock ! 

Orelsan a commencé son set seul mais a très vite été accompagné sur le titre Basic par Ablaye. La nouvelle génération trouve également un public large, et venu très nombreux ! Le rappeur sait manier la langue de Molière avec humour tout en traitant de sujets sérieux et sur scène, c’était un régal ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette première journée s’achève sous une pluie battante mais c’était pour faire place à une seconde journée caniculairement rock ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *