La stratégie des as – Damien Snyers

Pour vivre, certains choisissent la facilité. Un boulot peinard, un quotidien pépère. Humains, elfes, demis… Tous les mêmes. Mais très peu pour moi. Alors quand on m’a proposé ce contrat juteux, je n’avais aucune raison de refuser. Même si je me doutais que ce n’était pas qu’une simple pierre précieuse à dérober. Même si le montant de la récompense était plus que louche. Même si le bracelet qu’on m’a gentiment offert de force risque bien de m’éparpiller dans toute la ville. Comme un bleu, j’ai sauté à pieds joints dans le piège. L’amour du risque, je vous dis. Enfin… c’est pas tout ça, mais j’ai une vie à sauver. La mienne.

Snyers nous plonge dans un monde étrange qui mélange steampunk, fantasy humoristique et roman de casse. L’ambiance est vraiment appréciable tout comme Jimmy, le héros. Il est simple et nous ressemble. Il est drôle et n’aspire qu’à vivre une vie tranquille.

Le début de l’histoire est réussi et on est très intrigué par ce Rein d’Isis. Malheureusement, on se rend assez vite compte qu’il s’agit d’un simple vol d’objet. Toute l’intrigue est liée à un casse, réalisé par de jeunes voleurs qui veulent vivre une vie de riches. Du coup, c’est très décevant finalement. Il y a quelques thèmes esquissés comme la vieillesse et la maladie, mais qui ne sont pas assez exploités pour qu’on les retienne comme importants.

Le roman est pourtant plutôt agréable à lire avec un style fluide et une parfaite maîtrise des dialogues qui donnent un bon rythme à la lecture. Mais ils cachent une intrigue pas très palpitante; qui n’exploite pas suffisamment son environnement: on se demande par exemple quel est l’intérêt des références steampunks. Pourquoi au final y a-t-il de la magie dans ce monde? C’est un prétexte pour nous emmener dans un monde imaginaire, mais ce n’est pas utilisé. Il y a deux choses: soit l’univers n’est pas assez décrit et il manque bon nombre d’éléments pour saisir le choix du genre, soit  il l’est trop et les éléments présentés ne sont pas utiles à l’intrigue.

CONCLUSION

La stratégie des as est un roman où l’on se demande pourquoi la fantasy est le décorum choisi alors qu’il me semble, un bon policier aurait mieux marché. Par contre, la plume de l’auteur est vraiment agréable et on reconnaîtra sa maîtrise de la psychologie de ses personnages.

La stratégie des as
Damien Snyers
Illustration de couverture Dogan Oztel
Editions ActuSF – collection poche Hélios
7,90€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *