Accueil / Cinéma / Animé / Dragons 3 – Le Monde Caché – Dean DeBlois
Bannière Institut de la Musique

Dragons 3 – Le Monde Caché – Dean DeBlois

Harold est maintenant le chef de Berk et Krokmou, en tant que Furie, est devenu le leader de son espèce. Ils réalisent enfin leurs rêves de vivre en paix entre Vikings et dragons. Mais lorsque l’apparition soudaine d’une Furie Eclair coïncide avec la plus grande menace que le village n’ait jamais connue, Harold et Krokmou sont forcés de quitter leur village pour un voyage dans un monde caché dont ils n’auraient jamais soupçonnés l’existence. Alors que leurs véritables destins se révèlent, dragons et Vikings vont se battre ensemble jusqu’au bout du monde pour protéger tout ce qu’ils chérissent.

La saga Dragons s’achève avec ce troisième volet, il faut bien le dire assez triste.

On atteint dans ce troisième film un haut niveau d’animation avec des séquences très réalistes (notamment l’animation des personnages) et de superbes décors. Certaines séquences ont même été poussées à l’extrême comme celle dans le hall de Berk qui réunit 200 villageois: on compte plus de 150 tasses, 200 cuillères et bols, 350 pommes, 10 000 cailloux et 60 000 brins de paille! Mais ce n’est pas tout. Lorsqu’Harold et Astrid découvrent le monde caché, on comptera plus de 65 000 dragons (c’est la séquence du film où on en voit le plus), 68 millions de champignons et 79 millions de coraux! De quoi donner une belle envergure à l’univers créé; et même si on ne peut pas s’amuser à compter tout ça à l’écran, le rendu est bien présent.

Si l’intrigue est assez simple et reprend les codes bien connus de la franchise (même ceux des séries), il n’en reste pas moins que DeBlois fait évoluer tous ses personnages. Mais c’est surtout la relation Harold/Astrid qui prend un nouveau tournant avec une relation amoureuse parfaitement bien amorcée. Quant à Krokmou, il va découvrir un autre membre de son espèce; une femelle Furie qui va réveiller ses instincts de dragons. DeBlois réussit à apporter un très bel humour lors des séquences entre les deux Furies sans pour autant oublier l’enjeu du film. Du coup, si l’ensemble est au final très émouvant, le film est aussi vraiment drôle!

On regrettera le personnage de Grimmel (même si visuellement très réussi), pas très intéressant et représentant bien l’antagoniste classique un peu cliché. De plus, le concept des chasseurs de dragons a été trop exploité par la franchise et on connaît donc déjà la fonction de l’antagoniste.

Le message du film reste très étonnant pour sa cible, car DeBlois nous fait clairement comprendre qu’il n’y a pas de rédemption possible pour les hommes qui ne comprennent définitivement pas la nature et n’acceptent pas de se plier à ses règles. Si l’on rapproche ça de la conjoncture écologique, on se dit que le film est au final bien pessimiste. Il faut pourtant des gens comme Harold pour essayer de rétablir la balance.

CONCLUSION

Dragons, le Monde Caché conclut parfaitement la franchise (et on espère que cela restera comme ça…). Le film présente une belle double-lecture qui permet aux petits comme aux grands de passer un très bon moment. On reconnaîtra au passage que DreamWorks est définitivement un bon concurrent à Disney, en réalisant notamment des films où le public adulte peut mieux s’y retrouver. Il serait vraiment dommage de passer à côté!

Dragons 3 – Le Monde Caché

d’après l’oeuvre de Cressida Cowell

réalisé et écrit par Dean DeBlois

avec Jay Baruchel, America Ferrera, Cate Blanchett, Gerard Butler

DreamWorks Animation

Eldricht Tales

A propos de Arwen

Je m’appelle Marie et j’ai 29 ans. J’ai fait des études de cinéma pour devenir scénariste. J’ai travaillé entre autre pour des chaînes jeunesse et des productions de dessins animés. Egalement auteur jeunesse, j'ai publié 4 livres à ce jour. Je suis une passionnée de littérature et de cinéma bien sûr! Tout ce qui touche au fantastique (et à ses cousines Fantasy et Féerie) me parle tout particulièrement. Je développe actuellement mon premier roman pour la jeunesse!

Lisez aussi

Solo : A Star Wars Story – John Powell

  Après Michael Giacchino sur Rogue One, John Powell est le deuxième compositeur à prendre …

Le Sang du Dragon – Dragon Blood T1 – Anthony Ryan

Je ne suis pas forcément un grand fan du partenariat entre Bragelonne et le Hellfest …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *