Slaves – Walking Dead On Brodway

Si vous aviez comme idée de voir débarquer des zombies marchant tranquillement dans les rues animées de Broadway il n’en ait rien, bien au contraire nous sommes loin des balades romantiques au clair de lune dans les rues new yorkaises. Nous voici en présence de Slaves, un album fortement animé certes, mais de rythmiques déchaînées et brutales…

Après une courte intro qui indique une ambiance quelque peu sombre, avec des touches d’Indus, le nouvel album commence directement par un morceau de Metal bien extrême comme on l’aime avec des blasts, du chant guttural à souhait et des riffs rapides comme des boulets de canon remplis de Death. Voici donc Pitchblack, le premier titre d’une longue lignée.
Ça détonne pas mal sur ce nouvel opus et rien n’ai laissé au hasard. Les structures des morceaux sont bien mises en place ce et laissent libre court aux musiciens énervés d’envoyer du steak de poulpe durant les 9 morceaux que composent Slaves. Le deuxième morceau envoie des ondes sonores énergisantes qui provoquent une légère envie de headbanguer. Cette énergie on la retrouve dans l’intégralité des morceaux en fin de compte et c’est vraiment une des qualités de cette petite galette. Le morceau nommé à base de chiffres binaires 01110010 est entièrement instrumental, voire même acoustique, avec des allures de Progressive Metal. Ce petit break n’est pas spécialement déplaisant.

Les deux derniers morceaux, The Sinner et Death Pilgrim, sont ceux que je préfère car ils possèdent cette très légère touche mélodique, appuyée par ce clavier fort sympathique, qui éveille la headbangueuse qui vit en moi, parfois.

En bref Slaves est sorti il y a deux ans déjà et il a été manifestement produit pour les fanatiques de musique extrême. Pas vraiment novateur sur le style mais assez agréable à écouter dans l’ensemble. Pour les amateurs de DeathCore germanique qui aiment se faire mal au cou ! Je n’ai pas encore écouté Dead Era, le dernier album sorti cette année mais ça ne va pas tarder…

Slaves
Walking Dead On Broadway
Nuclear Blast
2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *