Human Nation – Beyond Chronicles

beyond-chronicles-human-nation

Les Français de Beyond Chronicles sont de retour avec un nouvel album, leur première grosse sortie. Le quintet d’Île-de-France propose un Death Metal mélodique de qualité que nous vous faisons découvrir maintenant, deux jours avant la soirée de release de l’album à Paris, à la Flèche d’Or.

Human Nation, c’est d’abord une cover particulièrement réussie et représentant très bien l’album : sombre, inquiétante et pourtant très esthétique. L’album débute avec Ground Zero et ses sons puissants nous démontrent qu’ici on ne va pas faire dans la dentelle. Après cette chouette intro, on enchaîne rapidement avec Cold Vengeance, premier morceau révélé par le groupe. L’alternance entre chant hurlé et voix claire est du plus bel effet sur cette piste et l’environnement musical proposé fonctionne très bien. Last Transmission vient ensuite nous en mettre plein les oreilles, avec notamment des guitares omniprésentes et ce diptyque de voix qui surmonte le tout. Il en va de même sur Powerless et Upon Them, titres énergiques poussant à headbanguer sérieusement. Il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à ce groupe c’est un manque de cohérence dans ses morceaux. Not Scared to Die marque le milieu de l’album, et clairement le groupe n’a pas peur de mourir en nous envoyant leur son en pleine face.

Vient ensuite le morceau éponyme de l’album, Human Nation. Lui aussi reste dans la même veine, même si le tout début est nettement plus tranquille, quelques fonds de voix radio occupent l’espace avant que les guitares prennent le relai et que le morceau prenne son envol. Un excellent moment d’écoute qui représente effectivement parfaitement bien l’album. The Best of Everything, Trebuchet et We’ll March On sont de la même veine que tout ce que l’on a entendu auparavant, gardant une excellente qualité et donnant une uniformité à l’album. Human Nation se conclue sur Beyond the Dark et Win by Blood. Une fermeture parfaite pour un album de qualité. Une fois de plus la question vocale, parfois problématique sur les albums de death, ne se pose pas, montrant le professionnalisme d’un groupe qui n’a que 3 ans d’existence.

Au final cet album est une fois de plus la preuve que les groupes français peuvent faire aussi bien, sinon mieux que les groupes étrangers. Boudés trop souvent par le public il faut les soutenir et reconnaître leurs qualités et les aider à progresser, à faire des scènes et à avancer. Beyond Chronicles fait clairement partie de ces groupes que l’on a envie de voir sur scène, de voir évoluer afin de donner le meilleur de leur talent. Je suis vraiment curieux de voir comment les choses vont évoluer pour eux dans les prochains mois car leur musique vaut clairement le coup d’oreille…

Human Nation
Beyond Chronicles
2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *