L’Infernale Comédie – Mike Resnick

infernale-comedieLes éditions ActuSF proposent de plus en plus de beaux livres ces derniers temps. En termes d’objet Feuillets de Cuivre de Fabien Clavel avait déjà mis la barre très haut, eh bien cette fois avec cette intégrale de L’Infernale Comédie de Mike Resnick, ils vont encore plus loin. 680 pages, couverture rigide, jaquette et un magnifique vernis sélectif, donc de cette intégrale un magnifique objet. Et l’idée de nous proposer une réédition d’une trilogie de science-fiction monumentale vieille de vingt ans n’est en tout cas pas pour me déplaire non plus. Donc avançons plus avant dans cette Infernale Comédie

La couverture, signée Viscera Vicarious est une jolie petite réussite. Pour une intégrale il est difficile de trouver une illustration valable et là l’éditeur est arrivé à merveille à nous prendre au jeu du mystère. Fond étoilé, tête de statuette presque Maya, tout est là pour nous pousser à regarder plus avant. Et la quatrième ne vous fera clairement pas reculer !

Dans un futur lointain, l’humanité a essaimé dans toute la galaxie, nouant des liens avec les espèces extraterrestres qu’elle a rencontrées, au gré de guerres et d’alliances commerciales.
Sur Peponi, malgré la richesse de la faune et de la flore, l’installation des colons aboutit à un désastre.
Sur Karimon, les émissaires humains doivent, eux, composer avec un roi local qui entend bien tirer profit de leur venue.
Et sur Faligor, un idéaliste veut faire en sorte d’intégrer la planète dans la République galactique d’une manière harmonieuse et rapide… mais sans tenir compte des rivalités tribales.
Avec son
Infernale Comédie, Mike Resnick signe trois récits grandioses et redoutablement intelligents, étroitement entrelacés, qui dressent un portrait sans complaisance de l’être humain, entre grandeur d’âme et mesquinerie.

Cette intégrale regroupe donc trois tomes dont les titres sont relatifs à la Divine Comédie de Dante. Commençons avec Paradis. Cette première partie de l’intégrale étonne avec cette histoire de safari. Mais l’ensemble est parfaitement cohérent et de page en page le lecteur comprends là où l’auteur veut l’emmener. Dans Purgatoire, les protagonistes changent mais la thématique de fond reste la même, avec une pointe de malice en plus, et cela grâce à Jalopani. Dans Enfer les choses deviennent encore plus dramatiques pour la planète Falligor et sa population avec des luttes de pouvoir et la révolution en marche.

Violente critique du colonialisme dans ses différents aspects, cette trilogie invite vraiment à la reflexion. L’Homme reproduirait-il ses erreurs dans les étoiles ? Très probablement. Du coup la vision de Mike Resnick sur ce qui pourrait être est presque prophétique, et par là-même terrifiante. Mais cette vision reste malgré tout passionnante également par le biais des mondes et créatures proposées par l’auteur. Il parvient, au fil des pages, à nous emmener derrière lui sur ces planètes étranges, au cœur de ces lieux étonnants. Et c’est finalement là tout le talent de Mike resnick : parvenir à parler de quelque chose de grave, dramatique même, tout en nous proposant une aventure passionnante.

Et lorsque cette aventure est en plus magnifiquement écrite alors là tout est bon. Car en plus de nous embarquer ailleurs, Mike Resnick le fait avec un talent rare de description et de mise en place de son action. La traduction de Luc Carissimo n’y est évidemment pas pour rien non plus et il a su rendre l’écriture de l’auteur tout aussi fluide dans la langue de Molière.

L’Infernale Comédie dans cette nouvelle édition est donc un indispensable pour tous les amateurs de science-fiction. Récit étonnant, poussant à la réflexion et invitant au voyage j’ai été proprement conquis, alors même que je ne suis pas grand amateur de SF. Et pour ceux qui argueraient qu’il est cher je vous répondrait que l’objet vaut clairement le détour et son prix. Et n’oubliez pas que Mike Resnick sera présent aux Imaginales donc une bonne occasion d’avoir son exemplaire dédicacé, si vous vous rendez sur l’événement…

L’Infernale Comédie
Mike Resnick
Editions ActuSF
30 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *