The Diary – The Gentle Storm (Anneke van Griersbergen & Arjen Anthony Lucassen)

Gentle Storm

Attention voici venir un OVNI, purement et simplement. Mais l’un des plus sympathiques OVNI qu’il m’ait été donné d’écouter ces derniers temps… The Gentle Storm, projet créé en 2014 par deux artistes néerlandais (une chanteuse et un compositeur) va enchanter vos oreilles mais également titiller votre curiosité avec son premier album : The Diary. Débutez donc ce voyage avec moi…

Commençons par la pochette, signée Alexandra V. Bach, illustratrice française actuellement en plein essor. Elle est juste magnifique et constitue un excellent prologue au voyage que nous allons faire, mais montre également que le talent de cette illustratrice devrait lui permettre de continuer à progresser toujours plus avant sur la scène française.

Mais il est maintenant temps d’expliquer le concept de cet album double du duo. Le parti pris est de proposer des morceaux en deux versions : d’un côté la Gentle, aux influences très classiques et médiévales, et de l’autre la Storm, aux accents métal prononcés. Cela donne un résultat pour le moins étonnant. Je vais en profiter pour vous proposer dans ma chronique ma vision des deux aspects de chaque morceaux à la suite pour plus de facilité…

L’album commence avec Endless Sea. La version Gentle commence tout doucement, véritable introduction musicale et vocale à cet album. L’ensemble a clairement des intonations médiévales et invite au voyage intérieur, les yeux fermés, en imaginant un grand océan infini. La version Storm reprend la même partition globale mais jouée de manière plus moderne, plus rythmée, plus inquiétante. Les deux sont d’excellentes introductions à l’album, mais attendons de voir ce que nous réserve la suite…

Heart of Amsterdam vient juste après et nous propose, dans sa version Gentle, une visions pour le coup très médiévale avec flutes et violes, de manière très enjouée qui donne envie de se lever et de danser. Un excellent morceau appuyé par la voix d’Anneke, toujours aussi belle. Et de nouveau la version Storm est beaucoup plus rythmée, beaucoup plus folk-metal. The Greatest Love version Gentle commence avec un côté plus Renaissance mais tout aussi agréable à l’oreille emmené par la voix cristalline d’Anneke. Rien à redire sur ce morceau, si ce n’est que la version Storm est une fois de plus plus péchue et a eu ma préférence, notamment grâce à des guitares électriques particulièrement bien jouées et amenées. La suite est sensiblement du même calibre : les influences se modifient au fil des morceaux, comme avec Shores of India. Malgré tout certains morceaux sortent vraiment du lot. Par exemple The Storm, quelques soit la version écoutée est très rythmée, totalement entraînante. Ou encore New Horizons qui propose quelque chose d’épique au niveau de la composition et qui a vraiment su me séduire, quelque soit la version écoutée.

The Diary est donc typiquement le genre de concept album que j’adore chroniquer car chercher à sortir des sentiers battus est assez rare actuellement et la musique est l’une des portes les plus simples pour y parvenir. Et nos deux artistes y parviennent à merveille. Chacune des versions trouvera ses aficionados, personnellement j’aime la Gentle car elle sait inspirer des élans lyriques ou artistiques de manière extrêmement simple tandis que la Storm est plus dans mes goûts habituels, rejoignant ce que j’aime en matière de musique de tous les jours. Chacun trouve donc son bonheur dans ce récit, ce « journal » qui nous est proposé et qui nous raconte véritablement une histoire, si vous prenez le temps de lire les paroles. Le fait est que je suis particulièrement curieux de voir ce que ce duo est en mesure de proposer en terme de prestation scénique et cela tombe bien puisqu’ils seront à Paris le 22 avril ! Je pourrais donc rapidement vous en dire plus !

Et vous ? Vous êtes plus Gentle ou plutôt Storm ?

Version Storm de Endless Sea :

Version Gentle de Endless Sea :

The Gentle Storm
Anneke van Griersbergen & Arjen Anthony Lucassen
Inside Out Music
2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *