Hymns for the Broken – Evergrey

Hymns for the brokenRares sont les albums qui me transportent autant que celui-ci ! Lorsque j’ai commencé à écouter Evergrey je ne connaissais ni le groupe ni leur musique et c’est donc avec une oreille neuve que je me suis essayé à cette écoute.

La pochette est juste magnifique avec cet aspect militant, combattif qui représente parfaitement bien l’album. Un magnifique artwork qui n’a fait que me donner envie de tenter l’aventure Evergrey.

L’album commence avec The Awakening, morceau introductif de moins de deux minutes mettant en scène quelques cris lointains et ce qui ressemble à des sabots de chevaux et un hélicoptère avant qu’une voix ne nous parle depuis les ténèbres. Et là tout de suite l’auditeur enchaîne avec l’excellent morceau King of Errors. De suite les rythmes entrent dans la tête, batterie et guitares font leur effet et viennent vous emporter sur des terres de combat. La voix de Tom S. Englund est parfaitement adapté à ce type de morceau et le refrain a quelque chose d’épique et de plus qu’entraînant. A New Dawn vient lui succéder avec autant de succès. Ce morceau a quelque chose d’un poil plus lourd au niveau du rythme et des riffs mais reste assez enlevé et speed pour plaire. On revient ensuite à des choses plus douces avec Wake a Change. Cette quatrième chanson débute tout doucement avant d’accélérer par le biais de rythme un peu plus éléctro. Ressemblant plus à une ballade énergique que les autres cela vient reposer un peu l’auditeur après deux morceaux très enlevés. Archaic Rage, le titre suivant, porte parfaitement son nom. Porté par des guitares aux rythmes impressionnants et une voix posée de belle manière sur la musique. Barricades revient aux sources plus militantes de la pochette de l’album ne serait que par son titre. Le début du morceau est extrêmement entraînant et la voix sombre et lointaine des couplets est du plus bel effet. L’ensemble du titre est très réussi et vient nous emporter avant que nous passions à Black Undertow, chanson plus rythmée et plus sombre encore. Une belle réussite que cet enchaînement en tout cas. Le refrain donne réellement l’impression de voler et d’être puissant, ce qui m’arrive rarement en écoutant un groupe que je ne connais pas. The Fire est la huitième piste de cet album qui pour l’instant rencontre un grand succès chez l’auditeur que je suis. Très rythmé, enflammé même si l’on m’autorise ce jeu de mots assez minable, ce morceau met en place des cœurs au moment du refrain qui sont particulièrement bienvenus. Hymns for the Broken est la chanson éponyme de l’album et représente à merveille l’ensemble du travail du groupe sur l’album. S’ensuit une ballade très sympathique avec Missing You, chouette petit morceau qui, sans prétention, offre une pause dans lerythme effrené de l’ensemble. Mais vient ensuite mon morceau préféré de tout l’album : The Grand Collapse. Il commence sur de simples notes de piano et dure pas moins de 7 minutes 46. Sorte d’affrontement énorme entre deux forces surpuissantes, le morceau nous emporte loin de notre quotidien et la voix d’Englund se joint fort joliment aux guitares ainsi qu’au clavier de Rikard Zander. Un morceau absolument épique qui m’a clairement impressionné tout du long. Du grand art. Dernier morceau de l’album, The Aftermath (Les Conséquences en français) représente assez bien une fin d’album. Elle tire doucement le bilan d’un album de douze titres parfaitement géré par le groupe et empli d’énormément de bonnes choses.

Hymns for the Broken est un excellent album, vraiment. Sur la scène métal actuelle rares sont les groupes capables de me surprendre et pourtant en un simple ensemble de morceaux ils m’ont donné envie de m’intéresser à l’ensemble de leur discographie, ce qui m’arrive assez rarement. Du grand art et l’on ne peut leur souhaiter que le plus grand succès qui soit avec cette nouveauté en attendant le prochain avec une impatience à peine contenue…

Hymns for the Broken
Evergrey
2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *