Les Rois hérétiques – Les Monarchies Divines tome 2

9782253022671-TParmi les Cinq Royaumes la guerre pour le pouvoir fait rage. Le fanatique Himerius, chef des Inceptines, obtient que les étrangers et les magiciens d’Hebrion soient mis à mort. Plus à l’est, le guerrier Corfe parvient à repousser l’assaut des combattants medruks. Il prend sous sa protection le haut pontife Macrobius dont la vie est menacée. Le noble Hawkwood, parti à la recherche du continent légendaire à bord de sa caravelle, touche enfin terre, mais doit aussitôt se confronter à un ennemi mystérieux. Pendant ce temps, dans le monastère de Charibon, deux moines découvrent un manuscrit très ancien : la biographie du saint Ramusio lui-même. Un texte qui pourrait changer la face de ce monde…

Si le premier tome mettait du temps à démarrer, le second est beaucoup plus dynamique. Il présente des intrigues politiques complexes, mais aussi quelques passages d’horreur et d’aventures. La religion est ici abordée plus en profondeur que dans le premier tome; l’auteur fait un parallèle assez flagrant entre la religion chrétienne et l’arrivée de l’Islam démontrant à ces lecteurs qu’il s’agit d’un même Dieu, mais avec des traditions différentes. De quoi nous faire réfléchir…

Si le roi Abeleyn est encore bien présent pour notre grand plaisir (c’est un personnage attachant et intriguant dont on suite l’évolution avec intérêt), les moines de Charibon notamment le bibliothécaire sont les principaux personnages de l’intrigue, car d’eux viennent d’incroyables révélations. D’ailleurs, Kearney développe une intrigue proche de celle d’un policier avec du suspens et de la tension, des meurtriers et des victimes. À cela vient s’ajouter en filigrane la découverte plus en profondeur de ces cinq royaumes avec leurs particularités. On pourra juste être déçue par le choix de mettre de côté les deux autres Rois hérétiques; l’auteur dédie quelques chapitres à l’un d’entre eux alors que le second n’est présent qu’à travers des lettres. De plus, le passage de la colonie d’Hawkwood sur les Terres de l’Ouest n’est relié avec rien d’autre si ce n’est à la fin avec la découverte à Charibon. Même si le chapitre est fortement impressionnant en termes de tension, on se demande un peu pourquoi avoir rajouté ces éléments sans faire un écho dans le cœur de l’intrigue.

Le style de l’auteur est toujours aussi agréable avec un bon rapport entre descriptions et actions soutenues. Les dialogues sont d’une grande justesse; principalement le parler des nobles et ecclésiastiques qui permettent très vite de cerner les personnages. Il faut donc saluer la traduction de Marianne Thirioux pour ce travail pointu.

La fin du tome possède un cliffhanger moins impressionnant que dans le premier volume, mais le coeur de l’ouvrage étant en tension plus soutenue, il ne nous empêche pas de vouloir dévorer la suite!

Les Rois hérétiques

Les Monarchies Divines tome 2

de Paul Kearney

couverture d’Andrew Evans

traduction de Marianne Thirioux

Éditions Le Livre de Poche

8,10€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *