Zeus – Sébastien Gendron

zeusIl y a quelques temps j’ai découvert les éditons Storylab, éditeur exclusivement numérique, par la lecture du Livre qui rend dingue de Frédéric Mars. J’ai souhaité réitérer l’expérience par cette nouvelle, surtout qu’elle m’a été offerte. L’auteur Sébastien Gendron a déjà quelques romans à sont actif tel que Ava ou l’aigreur chez Storylab ou encore Taxi, take off & landing aux éditions Baleine.

Zeus est un tueur-né. Zeus aime le sang, il est violent, il est incontrôlable. Tom, petite frappe du banditisme bordelais, aurait préféré ne jamais croiser sa route… Mais on n’a pas toujours le choix.

Une nouvelle d’une trentaine de pages, efficace mais très violente. Donc attention, ce récit ne s’adresse pas à tout public, il faut aimer ce type de thriller sans complexe. Décomplexé mais toutefois bien mené.

L’histoire débute avec deux frères faisant dans les menus larcins. Ils se retrouvent embarqués dans une histoire qui les dépasse. C’est comme ça que Tom, un des frères, fait fortuitement la connaissance de Zeus, homme de main à la solde d’un « parrain », où celui-ci s’est fait enfler par un intermédiaire, René Dauzière. Et dans le milieu, des intermédiaires, il y en a à la pelle. Tom va donc se retrouver contraint d’aider Zeus à remonter jusqu’à René Dauzière. S’ensuit une sorte de road-movie dans lequel Zeus se révèle être un tueur redoutable pour qui assassiner fait partie du quotidien.

J’ai trouvé la conclusion plutôt pertinente,  posant la question du choix  …

Une nouvelle prenante et angoissante, qui laisse peu de place à la contemplation et qui se résume par ces trois mots : action, peur et sang.

Zeus

Sébastien Gendron

Collection One Shot

Storylab éditions

1.49 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *