Front Mission – Dog Life & Dog Style 08 – Yasuo Otagaki et C.H.Line

otagakichlinefrontmission08L’aventure intitulée « Le retour du berger » ne se terminera pas encore avec ce volume et les neuf chapitres qui le composent donnent à cette histoire peu de dimension. En fait, si on pouvait se réjouir dans les premiers volumes de voir la guerre dans le regard d’hommes et de femmes, victimes ou acteurs du conflit, j’ai le sentiment en entamant ce huitième opus que j’assiste à un enlisement.

En très mauvaise posture face à Queen of Madness, Kai parvient, grâce à l’intervention de Harukiyo, à trouver un défaut dans la cuirasse de son adversaire et à détruire son cockpit. La surprise est de taille : le pilote du terrible wanzer n’est autre que Shin, son propre frère ! Mais ce dernier ne semble pas le reconnaître…
Bien décidé à faire la lumière sur les événements, l’ancien lieutenant guide son équipe dans un dédale de galeries souterraines où les attend un nouvel ennemi, le redoutable Walk on Fire…

Dès les premières images, nous sommes projetés dans un combat féroce. Et c’est Kai qui porte l’estocade finale en massacrant le pilote du wanzer ennemi, pour montrer l’exemple, le bon exemple aux dires de Kenichi Inuzuka le mystérieux journaliste aux pouvoirs surprenants qui n’en manque pas une miette. C’est une scène féroce et cruelle qui nous rappelle l’avertissement que porte chacun de ces volumes à l’endroit des lecteurs : pour public averti. Peut-être Yasuo Otagaki et C.H. Line jouent-ils avec les lecteurs afin de leur chuchoter : « Vous voyez, vous êtes aussi malsains que Kenichi ! ». Bien sûr, ce n’est que mon interprétation du rôle ambigu que joue le journaliste dans cette histoire.

Comme cela est résumé en quatrième de couverture, Kai a donc retrouvé son frère, non prisonnier du camp qu’il est venu libérer, mais aux commandes d’un appareil ennemi. Lavage de cerveau ou adhésion aux idées de l’adversaire, là est toute la question qui le taraude. D’autant que, dans sa propre équipe, il sait déjà que Tamira Batchek est bien décidée à tuer son frère pour les crimes qu’il commit jadis et coûta sa carrière à Kai. Devant ce dilemme a priori sans solution, Kai va devoir poursuivre sa mission tout en gardant un œil sur ses arrières.

Nous saurons enfin dans quelles circonstances Shin est devenu un criminel de guerre et combien est ténu le voile qui sépare le héros du meurtrier en période de guerre. La violence est extrême dans ce volume, et le réalisme graphique des auteurs rend tout cela bien éprouvant pour le lecteur. La mission doit se poursuivre et tout laisse à penser que le prochain volume verra la fin de cette aventure commencée dans le volume cinq, quelle que soit cette fin. Et c’est peut-être cela qui me réjouit le plus. Ce sera dans le neuvième et avant-dernier volume de cette série qui paraîtra en France à partir du 13 juin prochain.

Front Mission – Dog Life & Dog Style 08
Yasuo Otagaki et C.H.Line
Traduction : David Le Quéré
Ki-oon
2013

7,65 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *